Test du Midtai de LLA

Test du Midtai de Ling Ling d’Amour.

J’ai donc pu enfin tester ce meitai en situation la semaine dernière puisqu’avec Rayond’soleil il est bien trop petit…Je rencontre donc Minipuce et Douceur agées de 3 et 22 mois ! Douceur a une maladie génétique rare dont le nom ne vous dira sûrement rien, disons donc qu’elle est très hypotonique ça sera largement suffisant.

Leur maman cherche un moyen de portage surtout pour Minipuce au départ mais si j’ai quelque chose d’évolutif, elle serait tentée aussi pour Douceur, pas vraiment pour des balades mais pour des moments de détente. Je pense au Midtaï même si elle veut un préformé.

              Je vais passer rapidement sur les essais avec Minipuce, ils ne sont intéressants que pour démontrer si besoin était que le Midtaï convient de 3 mois à … Minipuce ne pèse pas 6 kilos, les réglages sont au minimum et je la trouve bien. La maman qui n’a pas l’habitude de manipuler le meitai arrive à l’installer du premier coup en quelques minutes. J’avoue que la têtière LLA me chagrine avec un si petit bouchon mais je me rendrai compte un peu plus tard qu’elle est par contre tout à fait indiquée en cas de handicap !

C’est moi qui vais porter Douceur. La maman est bien occupée avec Minipuce et je la sens moyennement à l’aise. Douceur a l’air plutôt d’accord, c’est parti pour un portage ventral.

LLA (2)

La jeune demoiselle pèse 14 kilos, j’apprécie donc immédiatement les bretelles déployables ! Je les porte comme à mon habitudes en « manches de T-shirt ».

J’en profite ici pour rappeler les bienfaits du portage pour l’enfant qui ne sait pas tenir assis : une diminution du reflux, une prise de conscience de son centre de gravité et la possibilité aussi pour la maman de masser cet enfant qui souffre parfois beaucoup. Outre les bénéfices psychologiques qui sont proches de ceux que l’on peut retrouver avec n’importe quel enfant, il me paraissait important d’évoquer cela avec la maman… Douceur, elle, profite de ces quelques minutes de câlins pour s’endormir.

La maman me demande de lui montrer comment la passer au dos : l’explication est compliquée mais en gros il suffit de desserrer la ceinture ventrale, de passer une bretelle sous le bras tout en gardant la tension et de positionner l’autre bretelle sur l’épaule opposée. Ce faisant, on fait tourner l’enfant par-dessus la hanche, on se penche en avant et hop sur le dos.( Je vous mets les photos mais si vous êtes sages je vous ferai peut-être une petite vidéo ! Parce que j’avoue que c’est pas si simple à visualiser !) Surtout n’oubliez pas de desserrer la ceinture ventrale, j’y ai laissé un T-shirt moi ! On remonte l’enfant à la hauteur que l’on souhaite, je sais que j’apprécie un portage haut, et on resserre tous les nouages ! Demandez à la maman c’est fait en moins de deux !

LLA (3) 

LLA (5)

LLA (4)

LLA (1)

Le midtaï est très confortable au dos, la têtière très rembourrée est d’un super maintien pour les enfants hypotoniques comme Douceur qui ne tiennent pas leur tête très longtemps . On voit sur la dernière photo que la tête de Douceur est maintenue justement par ce renfort, c’est confortable pour tout le monde car cela lui laisse aussi une certaine latitude et permet de ne pas trop bloquer la tête de l’enfant, sans toutefois risquer qu’elle parte trop en arrière.

En résumé je dirais qu’à un tarif plus qu’abordable(et ça n’est pas négligeable de parler argent ici parce qu’on sait à quel point ces enfants là peuvent coûter cher), on trouve un système de portage adapté à l’hypotonie et très simple d’utilisation même pour des novices ! 

Comme toujours n’hésitez pas à me contacter pour toute demande ou besoin de précision !

Bon Portage

Logo VD-06

P.S. Un petit supplément de conseils pour le confort du petit porté, grâce à la page de Diane Oliva, Tcm : Tout contre moi

Ce qui est parfois difficile pour les nouveaux parents porteurs c’est la bascule du bassin (quand c’est faisable pour un petit hypotonique ?)
Pour que la colonne vertébrale soit bien arrondie, il ne faut pas hésiter à bien remonter les genoux.
Et dans le cas où l’on déploie les bretelles sur les fesses de bébé pour améliorer le soutien, il ne faut pas monter plus haut que le bas du dos (on reste au niveau du haut de la couche) pour éviter de plaquer bébé avec un dos tout droit 🙂

 

Publicités

Une réflexion sur “Test du Midtai de LLA

  1. Pingback: Le maxitaï de Lla | Portage & Handicap

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s