Le coup de gueule de la rentrée 

La rage.


La colère.
Quand tout ce qui te tient les larmes en dedans c’est l’injustice complète qui te tord les boyaux.
Cette année,le taxi passe 40 minutes plus tard. C’est rien qu’un grain de sable dans l’organisation familiale. On part tous les deux avant 7h45. C’est tôt, mais cela nous permet aussi d’être là le soir.
On a envisagé pas mal de solutions et on a gardé l’idée du périscolaire, la seule viable.
Elle connait , elle l’a fréquenté jusqu’à ses 6 ans, puis les animateurs la kiffent, en même temps,normal, c’est Rayond’soleil…
Elle les connait bien, elle va au centre de loisirs, encadré par les mêmes personnes, et tout roule.
Parce qu’elle n’est pas à l’école du village, j’ai appelé monsieur le maire, il me semblait que c’était à lui de donner son accord.
Ce soir, je commence par lui, merci monsieur le maire.
Je ne fais pas partie des administrés très impliqués dans a vie du village, ni de ceux qui ont pu râler et donner leurs avis, je n’ai pas le temps.
Mais vous m’avez rappelée, et quand vous avez pris le temps d’écouter l’histoire de Rayond’soleil, je me suis sentie aussi visible que n’importe quelle famille normale.
Quand vous m’avez dit que vous n’y verriez aucun inconvénient, je me suis sentie aussi importante que n’importe quelle autre famille.
Quand le service scolaire de la mairie m’a rappelée, plein d’empathie et d’écoute, je me suis sentie une mère comme les autres.
Restait un détail, l’accord de la communauté de commune qui gère le périscolaire en ce moment, une pure formalité quand les animateurs, premiers concernés sont d’accord.
Et bien ce p^$ùin d’accord nous a été refusé. Comme par principe.
Le service scolaire de la mairie nous assure son soutien, et porte réclamation, ira avec le maire devant le président de la communauté de communes s’il le faut. Merci la mairie de Brassac!! On sait maintenant qu’on est parfois entouré de gens humains!
Le prétexte de la communauté de communes? Pas tellement clair. Ils ont commencé en disant que l’emploi d’une aide était pas concevable financièrement. Quand la mairie rétorque qu’elle n’en a pas besoin, ils s’embourbent! Ils me rappellent ce soir, et se retranche derrière un code de l’action sociale. Je l’ai lu, je n’y ai rien trouvé. J’ai mis une amie au cœur gros comme ça, et qui s’y connait en droit, sur le coup, des fois qu’elle trouve ce fameux article qui INTERDIT la prise en charge de ma fille dans ce fameux code. L’impression de me faire enfumer. 

Alors écoutez moi bien, messieurs les communs de la comcom, ça ne va pas se passer comme ça. S’il faut alerter les médias et les associations de défense des droits des personnes handicapées, je le ferai.
Et vous me dites que vraisemblablement, notre dérogation passera. Mais pour que ce soit une dérogation, il faudrait outrepasser une règle! LAQUELLE???

Alors quoi? On pointe le handicap? Pour le plaisir? On se dit que les parents découragés vont se démerder autrement? Je suis en colère MERD*! Moi j’ai la rage, je prends le clavier, la plume, le téléphone et je remuerai tout ceux qui le méritent pour obtenir l’accueil de mon enfant handicapé.

J’ai mon maire derrière moi…

Mais je pense aux autres familles qui ont moins de chance que nous ? Car je n’en doute pas, ça va se régler cette affaire, et elle ira au périscolaire.
On fait quoi ? Quand personne ne souhaite s’encombrer de l’enfant ? On arrête de bosser ? On ARRETE DE BOSSER? ON ASSUME NOS MIOCHES C’EST CA? 
Alors ça va se savoir. Je vais faire remonter, aux médias, au ministère. Notre président qui semblait si préoccupé par le handicap… Elles sont où les solutions? 

Pourquoi on se sent toujours tout seul? Pourquoi on se sent toujours visés? Désignés? Mis au banc??


Parce que, putaù^$, c’est vraiment pas juste de toujours devoir se bagarrer comme ça, pour tout, pour rien, pour ce qui devrait être normal pour nous aussi !
Non, elle ne peut pas suivre en système classique…Et alors ? Cela ne lui confère pas moins de valeur !
Il est où le monde plus beau ? (le 1er qui dit dans ton c** je le plume !). Elles sont où vos responsabilités messieurs mesdames les bureaucrates calés loin de notre réalité?? Qui va se secouer et accepter un peu de prendre le risque d’améliorer la qualité d’accueil de nos mômes ?
FIGHT. C’est mon seul mot d’ordre. C’est parfois aussi mon seul maux…

Petite boxeuse a mis son casque, elle sait que j’encaisse les coups pour 2 mais se prépare au combat…

Publicités

2 réflexions sur “Le coup de gueule de la rentrée 

  1. Comme je comprends !
    Il y a quelques temps, quand j’ai demandé à la MDPH quelle était la solution quand justement… il n’y avait pas de solution. … On m’a répondu que généralement. .. la maman arrêtait de travailler ! Ça c’est une solution !

    J'aime

  2. je comprends complètement cette colère!
    le « je m’en foutisme » concernant l’organisation des parents qui travaillent lorsque l’enfant ne rentre pas dans les case de la normalité de la part de ces dirigeants . surtout lorsque dans ce cas, ce n’est pas le sujet mais une prise en charge périscolaire avec le soutien d’un maire et de son équipe .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s