0

Le Big Kid de Rose and Rebellion

J’avoue que lorsqu’Olivia de chez Naturiou m’a contactée pour tester le Big Kid de Rose and Rebellion ,leur dernier modèle XXXL, j’ai commencé par la prévenir que j’avais détesté d’autres maxi modèles, histoire qu’elle comprenne bien que je pouvais être pénible.

Elle ne s’est pas démontée, je crois qu’elle avait envie envie d’un vrai avis dessus.

Je n’avais pas spécialement accroché avec le petit preschool, un peu raide à mon goût (de luxe qui aime le tissu écharpesque).

Donc j’ai accepté, en me disant qu’au pire j’allais le rendre.

A réception, première bonne surprise, tout le monde adore son look (j’ai le Souls 2 ).

DSC_0415.JPG

Il est vraiment grand, sans être encombrant. C’est le gros reproche que je fais à celui qui se targue (aussi) d’être le plus grand porte-bébé du monde, le easyfeel. Les bretelles de ce dernier et sa ceinture sont en mousse hyper rigide, ce qui le rend encombrant et peu confortable pour les petits gabarits.

L’assise est bien large (57 cm de largeur à plat, et 54 de haut) et englobe même mon Rayond’soleil qui mesure aujourd’hui 133cm . Elle ne met pas ses bras dedans, mais cela serait possible (et auquel cas, il remonte à sa nuque). La ceinture plaque bien sur moi, cela aura moins été le cas de notre second cobaye (on a fait un test avec Rayond’soleil sur un très grand porteur) et les bretelles, bien qu’assez fines se positionnent bien. Elles se règlent vers l’avant et l’arrière ce qui permet aux très grands porteurs de ne pas avoir la boucle sous le bras.

En pratique :

DSC_0422 (Copier)

Malgré son bon gabarit, le tablier l’entoure bien et assure son rôle de maintien. Je rappelle ici son hypotonie, et elle ne s’est pas affaissée (quasi 40 minute de shooting pas trop statique). Comme toujours, elle se glisse plus sur la droite, pour maintenir son côté faible, mais cela lui convient donc à moi aussi. Mon confort reste sommaire avec 33 kilos à supporter, mais hormis un préformé de couturière, les seuls à être plus conforts que lui dans les gammes classiques seront les P4 (qui sont moins larges malheureusement mais pour lesquels on retrouve le tissu que j’aime le plus). Le tissu un peu rigide ne se fera pas au corset je pense (je vais faire un test un soir où elle voudra coopérer) ou risque de créer des tensions inutiles. Elle s’y sent bien.

A la marche, il se positionne super bien et je n’ai aucune douleur aux hanches (je ne parle pas des douleurs normales qu’on ressent en portant un mammouth) et elle reste stable dans mon dos :

DSC_0419 (Copier)

J’ai testé avec Avalanche, un poil plus petit (et plus léger) et le tablier lui tombe parfaitement :

DSC_0440 (Copier)

Il mesure approximativement 125 cm et pèse 27 kilos. il est plus du genre hypertonique et on a beaucoup fait les clowns quand il était sur mon dos sans que cela ne crée les mêmes douleurs qu’avec le preschool de chez R&R à l’époque où il était passé en voyage ici.

Dans les points négatifs : les boucles sont aussi grandes que les enfants qu’elles doivent supporter et ce n’est pas des plus agréable… Et la capuche, que j’ai enlevé. Je ne l’ai pas trouvée forcément utile et quand j’ai voulu l’attraper pour l’attacher les pressions ont lâché (pas cassé! )

Même celle qui passe sur le thorax est très volumineuse.

DSC_0425 (Copier)

En résumé, c’est un bon produit. Les petits inconvénients sont vite oubliés, et je pense même que quand on n’a jamais goûté au préfo sur mesure on ne les voit pas forcément !

Je le conseille franchement !

Vous le retrouverez ici https://www.naturiou.fr/676-porte-enfant-2-a-7-ans-et-plus

Nous remercions Naturiou pour cette possibilité d’essai !!

A venir : le Easyfeel justement, le Boba X et le Porte-champion de Bulle d’amour !

Et en attendant, un hommage à mon photographe attitré, mon grand garçon de quasi 12 ans qui a pris toutes les photos du blog ou presque, et toutes celles ci dessus, Mon Calme de lune…

DSC_0443 (Copier)

Publicités
0

Portage et corset, c’est possible!

Alors voilà, Rayond’soleil a un corset depuis quelques jours.

On l’a réceptionné mardi, et on est en phase d’habituage on va dire.

Bien sûr, pour nous c’est dur.

Bien sûr, pour elle ça glisse. Comme tout le reste. Elle surfe sur ses soucis comme Kelly Slater sur les vagues. Épatante petite fille.

Elle ne devrait l’avoir que la nuit, c’est déjà pas si mal. Mais pour que le corps se fasse à la contrainte, on ne peut pas passer de 0 à 12 comme ça d’un coup. Alors on fait heure par heure, la journée.

J’ai toujours dit que le portage était presque toujours possible. J’ai déjà accompagné des familles qui souhaitaient porter un enfant corseté, j’ai fait les réglages, écouté les ressentis, donné les conseils.

Et pourtant, devant l’appareillage de mon enfant, je me trouvais bien démunie.

Vous commencez à me connaître, j’ai fini par essayer.

Comme je le dis aux familles, j’ai fait attention à ne pas trop remonter ses genoux.

Comme je le conseille presque toujours, j’ai pris un porte bébé bien souple, notre lennylamb, pour qu’il épouse ses nouvelles formes au mieux, sans tirailler, sans pousser le corset non plus, car il ne faut pas engendrer de mauvaise position.

Rayond’soleil avait un « petit peu peur », et pourtant, elle m’a fait confiance. On a pris notre temps pour s’installer, sans le petit saut habituel, sans brusquerie.

J’ai choisi un portage bas, car tout bêtement, en portage haut le corset me faisait mal aux omoplates (que j’ai assez saillantes). Ce portage bas lui a permis à elle d’être bien calée. Les jambes sont plus horizontales que d’habitude, mais cela ne l’a pas gênée.

Elle était « bien » selon elle. Pour moi, c’est plus inconfortable, même s’il n’est pas bien lourd. Faut dire que je me suis habituée à son petit ventre rebondi et doux, et que je dois aussi me faire à la rigidité du corset.

Expérience réussie, et qui va me permettre d’encore mieux accompagner les familles, paraîtrait qu’on parle mieux de ce que l’on vit au quotidien!

Je fais assez court aujourd’hui, car cet article ne peut être exhaustif, chaque situation ayant sa particularité, comme chaque corset corrige une position unique. Du coup, chaque conseil se verra personnalisé, et nécessitera des essais divers et variés que je n’ai pas souhaité réaliser avec Rayond’soleil hier, puisqu’elle n’était pas encore en confiance totale et que je ne voulais pas lui imposer un essayage en règle, et que donc j’ai soigneusement choisi un porte bébé qui conviendrait à coup presque sûr!20180422_153222.jpg

 

0

Le porte-bébé préformé Liliputi

J’ai pu tester le Buckle Carrier de Liliputi, grâce à la générosité de Fanny et Sandrine de chez Mamawear.

Elles m’ont entre autre fait parvenir ce modèle, le lavandering: dsc_0730-copier

Le Liliputi est un porte-bébé évolutif, et très malin: grâce aux petites ailettes qui se zippe sur le tablier, on passe d’un modèle standard à un modèle pour bambins! Très bonne idée Liliputi!

Le tablier est profond, et l’assise agréable. Il ne glisse pas excessivement bien, mais je le teste avec Rayond’soleil, qui glisse mal au fond des porte-bébés (surement à cause de son gabarit et de son hypotonie!) Les bretelles se déclipsent, ce qui me permet de l’aider en tirant les bretelles vers le haut!

Je continue avec les bretelles: elles sont larges et bien rembourrées. Peut être un peu longues: même avec Rayond’soleil je suis en réglage mini (je mesure 1 m 68, je ne suis pas un petit gabarit). La sangle pectorale les edsc_0731-copiermpêche de glisser. Dans la mesure où elles ont des clips, on peut les croiser en cas de portage ventral, et c’est un atout.                           La capuche est plutôt basique, elle peut se ranger dans le tablier.                                                                    Avec l’enfant hypotonique, le porte-bébé se comporte bien. On obtient un bon enroulement. Le tablier est assez grand et englobe bien le corps du porté.                                                                                                       La ceinture est relativement agréable (comme sur un préformé en somme) mais elle colle bien au porteur, ce qui donne une sensation de sécurité et apporte un bon confort dorsal en particulier. 

On est d’accord que ce porte-bébé s’utilise de préférence de 4 mois à environ 4 ans, selon les gabarits et acquisitions de votre enfant. 

Néanmoins, il s’en sort bien avec le mètre vingt (et les 8 ans) de la jeune fille, notamment grâce aux multiples réglages présents en largeur et en hauteur…

Son pdsc_0739-copierrix est de 112€, ce qui reste très correct pour un porte-bébé aussi évolutif! Les différents modèles sont tous visibles ICI. Nous, on est des rebelles, et Halloween approche, donc notre préféré c’est le modèle à têtes de mort !!                                                                                                                                                                

 Je vais mettre un bémol tout de même: Mon petit monstre de 4 ans à réussi à défaire la bretelle en portage. C’est un peu de ma faute, je l’ai porté contre son gré. Plus de peur que de mal, mais je pense que les clips pourraient être plus difficiles à ouvrir, car s’il n’avait pas été un petit singe bien au fait de ce qu’il faisait, il aurait pu tomber. Ce warning là posé, je n’ai rien à reprocher au Liliputi. Juste faire attention si votre enfant aime tout tripoter. Je précise que c’est la seule fois que cela nous est arrivé. On utilise énormément de moyens de portage, et on a pas mal porté Avalanche à des moments où il n’était pas forcément d’accord. Il y a bien des élastiques de sécurité, mais la bretelle s’est défaite suffisamment brutalement pour que le clip ne soit pas retenu. J’ai eu peur, il a trouvé ça drôle. Ce n’est pas un incident dû à une négligence, il a pu le refaire alors que j’avais vérifié le matériel. Soyez prudents en utilisation avec des enfants un peu farceurs et préférez le avec des loulous qui, comme Rayond’soleil, ont des problèmes en motricité fine!

dsc_0738-copier

Je contacte ce jour la marque pour savoir si le problème a été réglé.

Le Liliputi est disponible en prêt auprès de nous par mail portageethandicap@sfr.fr!

 

0

Sasha’touille <3

Je voulais aujourd’hui vous présenter Emmeline, une de mes petites monos (oui je suis possessive, ces filles; et ce garçon là; sont MES petites -désolée Ronan mais tu es le seul homme, tu ne peux pas emporter le masculin là- monos à moi! Celles qui ont voulu rejoindre cette aventure un peu folle, celles que j’aime et que j’admire énormément, BIG HUG les filles, et Ronan aussi)!

Emmeline, elle a pris contact avec moi au début de l’aventure Portage et Handicap, et il y a quelques mois, elle a lancé sa petite boutique!

Vous avez du voir passer mon super t-shirt dino, c’est Emmeline la créatrice.14355697_10207398067973859_2682625001280978965_n-copier

Emmeline, c’est d’abord une maman,qui se découvre une vocation à la naissance de sa fille, Sasha. D’abord formée au portage par Emmanuelle Sallustro, elle commence à confectionner des tenues pour son bébé…Quand elle me dit qu’elle coud et qu’elle a une chouette boutique, je saute sur l’occaz: Rayond’soleil souffre souvent du ventre, et elle n’aime pas les robes. Il me faut des petits shorts élastiqués et agréables à regar13726680_1115765288497439_452264328337978918_n-copierder,et violets!. Parce que le violet, c’est la vie (enfin dans la tête de Rayond’soleil!) 
On se met d’accord sur une petite commande personnalisée, et j’attends patiemment mais pas trop longtemps que tout soit prêt. Je reçois le fameux colis, et surprise, Émeline a même réussi à trouver un patron adulte pour les shorts, mais non vous n’aurez pas de photo!
Soyons clairs, ma puce n’a quasiment porter que du Sasha’touille cet été: lavage et séchage, les trois tenues commandées ont tourné à plein régime toute la saison. La qualité est au rendez-vous, aucun problème de couture ni de tissu qui se détendrait. Bon, on a eu des problèmes de tâches, mais un t-shirt propre à la fin d’une journée d’été, c’est un t-shirt triste non? 
Notre couturière a été très à l’écoute et vous verrez en surfant sur son site que les tarifs sont loin d’être exorbitants, ils sont même tout à fait raisonnables! 
Allez j’avoue, à la base, la première à avoir eu son t-shirt dino, c’est Rayond’soleil et j’ai été trop jalouse. Il est trop magnifique (et marrant oui!). Alors j’ai demandé un dino, prêt du corps, et option ni vu ni connu de face (pour pouvoir le mettre au b12742667_998454896895146_5366575445005906893_n-copieroulot si je veux ma touche de folie!) Je l’ai eu!
On n’a pas pu résister à l’appel de l’automne non plus. Avec ses sweats en molleton tout doux. 
Que ce soit celui aux pandas, ou celui aux attrape-rêves (verts, ça change et ça se marie plutôt bien avec le violet en cas de besoin!), on aime se plonger dedans. Les manches sont un peu longues, idéales pour mademoiselle aux mains gelées! On (j’ai?) a choisi les cols roulés, je rappelle que l’Auvergne est un pays (oui oui) hostile, où les températures descendent largement en dessous de zéro et que nous avons besoin de vêtements bien couvrants (et doudou)!
Je crois que je vais voir pour me commander un sweat aussi (boooooooooouuuuuuuuuuuuuuuuhhhhhhhhh jalouse!)! Trop grand, pour m’emmitoufler dedans et me rouler sur mon lit comme le fait ma poulette!
Ou pour aller jouer dehors!
lena2-copierlena3-copier

 

 

 

Sasha’touille, c’est du cousu main, ici en France, pas très loin de chez nous. C’est une histoire d’amitié aussi bien sûr, une rencontre fortuite au gré des hasards jolis que sait nous offrir la vie. Je vous en parle aujourd’hui, pas parce qu’elle va m’offrir un bon d’achat, pas parce qu’elle me l’a demandé, ni même parce qu’elle en a besoin, mais parce qu’elle saura être à l’écoute de VOS besoins: un t-shirt qui laisse passer la sonde ou le corset, un pantalon ou un sarouel bien élastiqué, une découpe pour laisser passer des atèles volumineuses, bref Emmeline saura vous écouter et vous conseiller avec douceur et bienveillance! Et ça vous ne le trouverez jamais en magasin! Le tout avec des tissus agréables, fun et à votre goût! Fini les tenues tristes, on passe aux tenues Sasha’touille

lena-copier

* cet article n’est absolument pas sponsorisé par qui que ce soit!

0

On reste dans l’eau avec le Suppori

Notre partenaire, Lucky France, nous a envoyé 2 Supporis( deux tailles différentes!) et en cette SIP (Semaine Internationale du Portage) je rattrape mon retard de tests produits! 
Qu’est ce que le Suppori
dsc_1887-copier
Le Suppori est un portage d’appoint prévu pour les bébés qui tiennent assis, et jusqu’à 13 kilos.Comme son nom l’indique peut être un peu, il nous arrive du Japon. Le Suppori n’est pas réglable, vous devrez donc prendre vos (splendides cela va de soi) mensurations avant de passer commande! Tout léger (à peine 80 gr sur la balance) il a de quoi séduire. On peut le glisser dans une poche de jean sans problème!
Vous me connaissez, crash testeuse de l’extrême, je fais les tests sécurité avec ma poulette lestée de 23 kilos! Je pense breveter le truc d’ailleurs!
En polyester il résiste plutôt bien. Le fait de pouvoir l’étaler aide à mieux répartir le poids. Sa forme légèrement arrondie tient bien  sur l’épaule, et c’est agréable de ne pas devoir réajuster en soulevant d’un bras Rayond’soleil.
J’avoue que je l’ai préféré au Tonga pour ma part, alors que j’avais testé ce dernier avec un poids nettement inférieur… Mais c’est une histoire de ressenti. Il est assez extensible, sans pour autant présenter d’effet rebond. La maille est serrée et ne marque que peu la peau, le tissu est agréable et ne me fait pas mal là où il passe, même sur peau nue. dsc_1885-copier
Le Suppori est un portage d’appoint, ou une aide au portage. Donc n’espérez pas vous libérer les deux bras. Vous garderez une main au creux du dos de votre petit koala pendant le portage. Mais cela peut être bien pour l’enfant qui a besoin d’être rassuré par exemple. On reparle de ses atouts un peu plus bas!
Je vais commencer par ce que je n’aime pas trop:
  • Le fait que ça soit une aide au portage n’en fait pas un solide compagnon pour les parents d’enfants en situation de handicap moteur. Il ne pourra pas être votre seul porte-bébé de l’été, car vous allez manquer de maintien.
  • Le portage asymétrique n’est toujours pas mon préféré, mais c’est une histoire personnelle encore une fois. Je trouve que la couture peut gêner, mais surement parce que j’ai mis un enfant encombrant dedans! Le Suppori est parti en prêt chez ma voisine avec son poids plume pour qu’elle teste et me dise ce qu’elle en pense. Oui, paraît qu’on a les voisins qu’on mérite 😉 
  • Il est prévu pour des temps de portage courts. 
  • Le fait qu’il ne soit pas réglable. J’ai peur qu’il soit difficile de trouver la taille idéale. Le couple porteur/porté sera forcément influent. On n’a pas besoin de la même taille avec un enfant de 6 mois qu’avec un enfant de deux ans. 
Même s’il n’est pas mon préféré, il va se classer second dans les moyens de portage aquatique. 
  • J’aime le fait qu’il sèche très rapidement. Jeté sur une chaise à la piscine, il a eu le temps de sécher en une heure, à l’intérieur. Chrono de fou!
  • La couture me gêne moins dans l’eau. Même si, encore une fois, je n’ai pas pu le tester très longtemps dans l’eau, puisque Mademoiselle voulait nager, et que son frère était insaisissable!
  • Le Suppori permet un bon ancrage de la base du petit porté sur la hanche de son porteur. Il permet de soulager les bras en assurant solidement l’enfant. 
  • On va pouvoir rassurer l’enfant comme avec le Sukkiri.
  • Il excelle dans son rôle d’appoint avec un petit curieux qui monte et descend. Le fait que l’épaule soit prévue dans le porte bébé permet de réinstaller très rapidement l’enfant. 
  • Il n’est pas très enveloppant. Et cela peut être un atout avec un enfant qui ne supporte que mal le contact ou la contention. On le met en sécurité sans aller à l’encontre de son ressenti. Bien sûr, il faut que cet enfant s’agrippe sinon, le portage ne vous paraîtra pas sécuritaire. 
En définitivedsc_1882-copier, nous sommes face à un produit qui pourra convenir à certains lecteurs de ce blog, même s’il faut savoir en quelles circonstances l’utiliser. Le Suppori dans l’eau c’est ok pour tout le monde: on va pouvoir libérer l’enfant peu à peu, on a un ancrage important, et on peut créer une bulle grâce au bras qui soutient l’enfant. Pour aller des vestiaires au bassin, je dirai que cela va dépendre de l’âge de l’enfant, et de son niveau de tonus. Dans la mesure du possible, passez par le prêt avant d’acheter et ayez une solution plus couvrante en cas de besoin. On ne libère qu’une seule main, il faut bien prendre en compte ce paramètre AVANT de partir à la piscine! 
En dehors de l’eau, et même en été, réservez le Suppori à des enfants n’ayant pas de handicap moteur, ou qui, comme Rayond’soleil aujourd’hui, sont capables de se tenir seuls. Le tout sur des temps assez courts. Je dois dire que, personnellement, mon biceps se contracte très vite, et va devenir douloureux. du coup j’évite les aides au portage pour leur préférer des porte-bébés qui ne nécessitent pas que j’assure le dos de l’enfant porté.  Pour les câlins portés, il est absolument parfait, et comme c’est ce qu’on préfère nous en ce moment, il ne reste pas enfoui dans sa boite 🙂 

 

0

Brin de louves

Il y a quelques temps, j’ai rencontré Caroline. Et Caroline, en plus de porter ses bébés, et d’animer des ateliers de communication bienveillante, elle est co-fondatrice de Brin de louves. 
Brin de louves, c’est l’histoire de deux amies, Caroline, et Laetitia. Si j’en parle, ce n’est pas sponsorisé, c’est parce que ça me touche. 
Deux amies donc qui se sont dit à la sortie d’un atelier « Et si on se lançait? » . Elles voulaient un produit multi-usages, abordable, et responsable. 
Brin de louves, ça part aussi d’une souffrance, comme c’est souvent le cas pour les grandes choses… L’eczéma ravageur d’un tout petit garçon qui empêche sa maman de l’habiller, de le porter autant qu’elle le souhaite. Il faut donc concevoir un produit le moins allergisant possible. Et caméléon, parce qu’il doit pouvoir servir à plein de choses, aussi diverses que tapis de sol, à doudou pour maman….
C’est là que naît la Galie. Galie pourquoi? Parce que GA est compris dans les prénoms des deux aînés des filles à l’époque de la création de l’entreprise, et LIE parce que c’est compris dans le prénom des deux plus jeunes de l’époque… Simple comme bonjour. 
La Galie c’est quoi? C’est un lange, un pagne, un chèche, un doudou, un porte poupon, un sac, un brise vue, un cache vitre, un châle d’allaitement… Galie, c’est un tissu aux multiples fonctions.
Quand j’ai demandé à Caro pourquoi son produit était différent, elle m’a répondu qu’il servirait de Doudou aux mamans d’enfants hospitalisés, quand lui avait le sien… Bon point!
Ici, point d’hospi, mais on a réussi notre premier portage en pagne. Pas parfait, mais assez rigolo!

DSC_0250DSC_0249DSC_0251

On a monté la bête en sling, on s’est cachées dessous, on s’en est couvertes en sortant de l’eau. On s’est déguisée, et même que ça peut faire une robe. 
Bref on s’est amusées avec notre Cézanne:
DSC_0255 mode incognito
DSC_0253version coocooning
On s’est bisouillé en sling (j’ai deux anneaux qu’on ne voit pas sur les photos). C’est un chouette portage d’appoint, que j’apprécie énormément, il est facile de l’avoir dans son sac, ou dans sa boite à gant 😉
DSC_0248

 

Brin de louves aurait dû s’appeler Badine, mais la loi du marché en a décidé autrement, le nom était déjà pris. Sauf que ce B si particulier et déjà dessiné tenait aux cœurs des deux amies… Ce B qui représente au choix un ventre de femme enceinte, un coeur, une poitrine allaitante vue du dessus…Et tant d’autres choses…nous, on l’a adoptée, couleur Cézanne, mais les nids d’abeille sont très classe

DSC_0242

 

 

 

 

112

T’as ton Tann’s? (concours inside)EDIT 23.08 CONCOURS FINI

Nous en sommes à la moitié des vacances!! Et ouais, déjà!

L’heure pour moi de réfléchir à la rentrée! L’an dernier, je vous avais déjà parlé de son cartable, un Tann’s ICI. Je vous invite à relire cet article, toujours d’actu, et qui vous explique bien pourquoi iul est super, même pour nos loulous différents!

Un cartable léger (en plastique de bouteilles recyclées!) , facile à utiliser et résistant grâce aux coutures renforcées.

 Tann’s a su s’imposer, et surtout rester dans la course, année après année! 

Pour la rentrée 2016, Tann’s a sorti une nouvelle collection!

Avalanche est tombé amoureux du modèle Baseball:

DSC_0192

collector boy, 35cm, 66€90

Moi j’aimais tout : http://www.tanns.fr/collection-collector-boy…

Alors, ici on a un an de recul sur les cartables! Si Rayond’soleil a peu chargé le sien, je maintiens qu’ils sont simples à utiliser seul, même pour des petits doigts malhabiles. Elle a adoré son Tann’s à fleur (cette année il y a un PAPILLON magnifique!) 

DSC_0191

collector girl 35 cm 66€90

Un lavage, et il repart pour une année. Ils supportent bien le lavage, et sèchent relativement vite.                                                 On constate que les bretelles ergonomiques ne tombent pas, et le dos du cartable est bien rembourré!

 

 

Calme de lune, en CE2 avait aussi le sien. Le grand modèle par contre. Il l’a énormément chargé. Jusqu’à 10 kg, il a fallu qu’on se fâche un peu, à cause de son dos….Le cartable n’a pas bougé. Parfois il ne pouvait même pas le fermer tant il était plein. Les coutures sont intactes, et le Tann’s fera le CM1….

DSC_0190

colector 2015, 74€90

Les rangements sont bien pensés, et nombreux, le design est sympa!

 

C’est encore un peu grand pour mon Avalanche, mais il est tellement content de faire comme les grands…Les bretelles sont bien vues, elles ne glissent pas, même sur les minus!

DSC_0193

cartable offert par la marque

 

Vous l’aurez compris, toute la famille est fan!!

Vous aussi vous souhaitez gagner un cartable Tann’s? Je vous propose en partenariat avec Tann’s de gagner ce modèle: le cartable classique bleu chiné, 41 cm, d’une valeur de 76€90!  Pour jouer, laissez un commentaire ici! fin du jeu le 19.08.16

 

 

LE numéro. 8


emporte la mise! Félicitations à toi, envoies moi un mail à portageethandicap@sfr.fr 

tann's