0

Action pour les Aidants

Le 10 septembre, imprimez la lettre pour le Président et envoyez-la à l’Elysée pour qu’il en reçoive plein en même temps et que cela interpelle ses équipes !

Pour ne plus être réduit au silence, venez contribuer à cette action !

L’action des aidants c’est le 10 septembre, pour que qu’il n’y ait plus de promesse non tenue et plus aucun sans solution ! Il est temps de changer les choses !

Les journaux souhaitant relayer l’action sont invités à nous joindre par mail ou téléphone

portageethandicap@sfr.fr

06 68 48 59 14

Voici le lien pour charger et imprimer la lettre :

https://drive.google.com/file/d/1bKTeuTN1kDPOMxfPiGLAOiFmwll-g0pu/view?usp=drivesdk

Publicités
0

Rendez-vous avec les girafes !

Vous me connaissez un peu, je ne fais quasiment pas de publicité sur le blog. Je n’aime pas ça, et ça me permet de conserver une vraie liberté de paroles.

Il y a eu des exceptions, et il y en aura encore, mais j’aime à penser que c’est moi qui décide vraiment.

Aujourd’hui, je refais un article sur le parc animalier d’Auvergne. Parce que j’ai connu le parc avant, et le parc maintenant, parce qu’ils ont toujours répondu à mes sollicitation, qu’ils ont si je ne me trompe pas encore un des porte-bébé de l’asso en prêt pour les familles… Et oui, les râleurs qui trouvent le parcours peu accessibles en poussette (c’est vrai mais en même temps en Auvergne le terrain est, disons, vallonné !), il y a longtemps eu plusieurs modèles à l’entrée…Et AUCUNE demande, dommage !

Bref, si j’en parle, c’est aussi parce que nous avons été invités à la DREAMNIGHT cette année (soirée spéciale pour les enfants handicapés et leur famille) et que c’était bien chouette. Je ne vous détaille pas la soirée, chaque parc fait comme il le sent alors bon.

Sauf que Rayond’soleil dans sa joie a connu une petite déception. Mesdames les girafes, qui semblent être ses chouchoutes, étaient déjà couchées lorsqu’elle a voulu aller les voir, plutôt que d’assister au nourrissage des singes (qui lui font peur ! ). Nous avons les pass annuels, nous allons régulièrement au parc. Il évolue d’année en année. Cette soirée était vraiment magique, et le parc a peu communiquer dessus parce que je cite la responsable comm  » C’est vraiment pas le but ! ».

Bref, mon p’tit Rayond’soleil a profité de sa soirée, mais elle a quand même pas mal parlé de ses copines les girafes… C’est là que Marie,( la responsable comm donc), m’a demandé de reprendre contact pour un tête à tête avec les girafes….Carrément.

Je l’ai fait bien sûr, j’avais un peu la pression…Je suis passée par Philippe, de l’association Tous pour un sourire qui avait contribué à ce que la Dreamnight soit belle pour mes enfants.

Les semaines ont passées, avec l’été. Et Marie ne nous a pas oublié.

img_20180814_1001264449450071967782601.jpg

Mardi matin, 9 h tapantes (oui c’est tôt pour des vacances) nous étions donc devant l’enclos des girafes, pour en apprendre un max. Nous avions un dessin de Rayond’soleil pour Marie, et une carte toute mignonne écrite par Avalanche à grand coup de « t’es belle ! » .

Mélanie la soigneuse a vraiment pris le temps de nous expliquer les différentes espèces, le régime alimentaire, l’acclimatation de ces animaux de la plaine Africaine à nos hauteurs Puydomoises. Nous étions sur une passerelle, à hauteur de tête de girafe. Rayond’soleil avait les yeux plein de paillettes !

Bon j’avoue qu’ensuite, ça s’est corsé… La soigneuse a proposé de donner les granulés direct à la main aux 4 bestioles et là, Rayond’soleil et son aversion pour les poils ont reculé… Avalanche lui s’est par contre régalé…Un peu plus que Calme de lune, qui s’est prêté au jeu des langues bleues avec plaisir…et dégoût !

img_20180814_092912601024515939735007.jpg

Ensuite, Rayond’soleil a pu ouvrir la porte pour les laisser sortir, et elle a trouvé ça vraiment chouette !

Alors, par ce petit billet, je souhaitais remercier chaleureusement l’équipe, et en particulier Marie, d’avoir mis toutes ces étoiles dans les yeux de mes enfants. Je crois que tant qu’on a pas côtoyé une fratrie dans laquelle le handicap prend une place imposante, on ne sait pas tout ce qui s’y joue, et tout ce qu’on peut leur apporter en termes de cohésion, et de solidarité, en faisant des gestes comme celui-là.

img_20180814_0937534908745143322772562.jpg

Les frangins avaient bien conscience que c’est le charme inné de Rayond’soleil qui leur offrait cette chance de toucher les poils de barbiche des girafes. Elle n’était plus celle qu’il faut attendre, mais celle qu’on peut soutenir. Des petites choses comme celles-ci sont très importantes. Primordiales? Peut-être bien…C’est aussi à nous, parents, de les provoquer ces cohésions, ces moments où le handicap ne compte plus qu’en bien…

Ensuite, nous avons repris une visite normale, nous avons essayé de voir le bébé Makki Katta et avons mis un billet dans l’urne pour le futur enclos des tigres.

DSC_0075

Regardez bien, on voit sa petite patte !

Une campagne Ulule appelée Tiger Experience sur laquelle je vous invite à aller déposer 5€ pour leur offrir un nouvel enclos avec un bassin est en ligne ! Nous avons bien sûr participé. Oui, aujourd’hui, les tigres ont un enclos tout petit. Une grande partie du parc a été rénovée, moins d’espèces et plus de place, mais l’argent ne tombe pas du ciel et les frais de fonctionnement sont énormes. Alors, un petit geste comme un retour à leur investissement pour nos enfants ?

Voilà, mon petit coup de pub pour le parc…Ils ont mis en service un petit train pour monter en haut du parc, pour ceux qui ne peuvent pas. 2€ c’est peut-être un peu cher, du moins pour ceux qui n’ont pas le choix, mais ce petit train a le mérite de redonner une certaine accessibilité au parc pour les vieilles personnes, pour les personnes à mobilité réduite, pour nous, parents d’enfants d’enfants( parce que clairement, grimper au sommet du monde avec le fauteuil nécessite une belle paire de biceps ! ).

4

Ce qu’on peut attendre de nos amis…

Cet article m’a été inspiré par mon amie Chèreàmoncoeur.

Elle m’a envoyé la semaine dernière ce sms « Ai-je déjà eu un regard différent sur Rayond’soleil? Un comportement inadéquat, même qu’une fois? »

Le simple fait qu’elle s’interroge m’a fait réfléchir.

Pas sur notre amitié, mais sur ce que nous pourrions appeler un comportement inadéquat, de la part de quelqu’un de notre entourage proche, qui n’est pas, ou pas directement touché par le handicap, au sein très restreint de la famille noyau (c’est à dire parents/enfants). Que pourriez-vous faire, vous amis ou famille, qui pourrait nous agacer?

Déjà, penser qu’on en fait tout un plat. Genre c’est pas si grave hein. WTF. Toi, l’ami, tu sais les rendez-vous multiples? La pathologie avant l’enfant, les heures passées en salle d’attente, les urgences vitales à répétition, les retards, les regards? On échange pendant une semaine, pour tester?

Ensuite, viennent les « moi à ta place ». Non, tu n’es pas à notre place (et ça te va bien, à nous aussi, chacun sa place, c’est pas mal!). Même si ton enfant était handicapé, tu ne saurais pas ce que nous on ressent. Parce que chacun réagit avec ses armes, ses cartes et ses valises. Donc, même si à ma place, tu aurais fait différemment, pensant surement que ça serait mieux, saches que je fais juste de mon mieux.

Y a aussi les « je t’admire. Moi je pourrai pas. » Ça me laisse toujours perplexe. Bien sûr que si, tu pourrais. Juste tu le sais pas encore ( et tu le saurais peut-être jamais, je ne sais pas tellement quoi te souhaiter hein! ) que ces enfants là, ils attrapent tes limites, et ils les balancent là-bas au fond, derrière l’horizon. Ils sortent tes tripes,et ils les regardent en riant. Alors si, tu pourrais. Mais là, t’es pas obligé! 

Il y a les « tu exagères, le handicap est plutôt bien accepté maintenant! ». Euh, là je pense qu’on ne vit pas sur la même planète. Moi, je t’assure que c’est pas si bien accepté. L’école, c’est un combat, la garde c’est un combat, les activités extra scolaires c’est un combat, les sorties c’est parfois un combat. On doit se battre pour que nos enfants soient « inclus » alors que la normalité, au final c’est quoi? On apprend quoi aux enfants? La différence! Sauf qu’on est tous différents, mais on l’a vite oublié, en même temps que la loi bien pensante de 2005 . Quid des trottoirs et des moyens de transports en commun inaccessibles? Quid des nounous qui refusent de prendre en charge nos enfants? Quid de l’école qui refoulent le loulou quand l’avs est malade? Quid de nos soirées en amoureux? Et la liste est non-exhaustive. Re On échange (mais un mois cette fois!)

A l’inverse, y a les gens qui ne racontent plus rien de leur petits malheurs, jugés dérisoires à côté des nôtres. Déjà, notre enfant n’est pas un malheur. C’est un enfant, qui a des dents qui poussent, qui fait de cauchemars et parfois même de grosses colères…Comme le vôtre! Donc n’hésitez pas à nous parler des cacas mous, des crises de nerf et de la dernière honte que vous a collé Junior, on se sentira un peu plus normal!!

En fait, ce qu’on souhaiterait (pas pour Noël, mais pour toute l’année) c’est que qu’on nous écoute. Quand on chouine, parce que des fois c’est vrai on chouine. Quand on dit que bordel! c’est dur. Quand on dit que c’est chouette aussi. Les amis pourraient nous inviter, en rangeant les objets fragiles que Lulu pourrait fracasser pendant une crise de colère. Essuyer la bave de Louloute, mais discrétos, pas genre BEUARK (mais comme nous on pourrait moucher le ptit dernier au mois de novembre hein!). Considérer nos enfants avant tout comme des enfants. Nous proposer de la garder une soirée, qu’on se fasse un resto (quand on a essuyé 3 démissions de baby sitter pour cause de larmes inconsolables, ça fera du bien!) Apprendre à leurs enfants que nos enfants « différents » peuvent être leurs amis, suffit de s’adapter un peu niveau jeux. Que si Rayond’soleil mâche les mots, elle n’en reste pas moins une fillette de 8 ans, qui comprend, et est tout à fait capable de répondre aux questions. Que les questions de leurs enfants ne sont jamais malvenues, c’est le regard et la gêne de l’adulte qui rendent la question douloureuse. Qu’on a bien le droit de rire du handicap de nos enfants, et que si on le fait pas avec nos amis, on ne le fera qu’entre nous, ce qui va nous communautariser… Bref, soyez naturels, les amis. Comportez vous avec nous et nos mômes comme avec n’importe quelle autre famille. Jouez avec eux, buvez des mojitos avec nous, ayez le coup de foudre pour elle parce que ses yeux sont doux et son cœur pur, pas parce qu’elle vous donne l’impression de faire une bonne action. Gardez vos conseils mais ouvrez vos oreilles. Ayez à cœur de faire de la future génération celle du vivre ensemble. 

Alors ma très chère Chèreàmoncoeur, sois rassurée. Tu te comportes pile comme il faut. Jamais de pitié, ni de complaisance. Tu sais même qu’il m’arrive de temps à autre de rajouter une louchée de paillettes à mon optimisme pour réussir à tenir le coup de la bonne humeur perpétuelle. Tu es pile comme il faut avec Rayond’soleil, et tes enfants aussi. On n’a jamais eu à prétendre être d’autres en votre présence à toi et à l’Homme. On est nous, avec nos failles, nos douleurs mais surtout notre force d’amour, et la joie qui caractérise notre petite puce. Toi et ta famille avaient su nous prendre, nous entendre, et essayer de nous comprendre. Kiss soeurette. 

dsc_1332

accepter notre famille dans sa spécifité, c’est tout ce qu’on vous demande

1

Le parc Animalier d’Auvergne

Une fois n’est pas coutume, je vais vous raconter notre visite au Parc Animalier D’Auvergne, à Ardes sur Couze, en commençant par la fin.

Porteurs, Porteuses de tous pays, novices ou confirmés, je tenais à vous annoncer notre partenariat avec ce zoo. Grâce à nous, vous pouvez désormais louer un porte-bébé à l’accueil du parc, plutôt qu’une poussette. Vous avez pour le moment le choix entre un Pognae  pour les bébés de 4 mois à un an ou deux selon le gabarit, et le Isara spécial ,( oui en rose pour le moment, puisque c’est celui de l’association 😉 ) pour les enfants plus grands, et/ou souffrant d’hypotonie. En effet, ils sont là haut en test jusqu’à fin juin, afin de voir si la demande est équivalente à celle de la poussette.

Et honnêtement, sans porte-bébé, je vous souhaite bon courage! 

Parce que ce parc animalier est niché sur les reliefs auvergnats. Un terrain escarpé.DSC_1171 (Copier)

Reprenons au commencement.

Je connais ce parc depuis longtemps, il a été racheté il y a quelques années, et depuis, les innovations, et les progrès en terme d’accessibilité sont légion. Pour le bien-être des animaux tout d’abord: les enclos sont rénovés, agrandis et certaines espèces bénéficient du programme de reproduction afin de préserver leur survie. Très engagé au niveau associatif, le parc soutient notamment l’association la passerelle:

« 

Parce que nous sommes convaincus qu’il y a déjà des actions à mener pour des espèces près de nous et parce que nous voulons être un acteur ici, dans la région, nous avons souhaité parrainer et accompagner des projets associatifs utiles à la biodiversité.
A ce titre, nous avons la chance d’accueillir au parc deux colonies de chauve-souris : les Petits Rhinolophes et surtout les Grands Murins. Cette espèce est très rare et fait partie de la catégorie vulnérable des espèces menacées (IUCN). Nous souhaitons agir et protéger cette espèce.

Par ailleurs nous avons également la chance d’accueillir des Milans Royaux dans le ciel du Parc Animalier d’Auvergne. Cette espèce installée à proximité du Parc est également inscrite sur la liste rouge des espèces menacées en France dans la catégorie « VULNERABLE ». Nous ne voulons pas rester de simples spectateurs mais agir concrètement et participer à leur conservation. » 

DSC_1342 (Copier)

L’an dernier, ils accueillaient les girafes, cette année, ce sont les suricates ! L’enclos des lions a été considérablement repensé afin de donner un peu plus d’espace aux deux fauves, présents au parc depuis de nombreuses années. Les loups blancs du canada ont également pu déménager durant l’hiver. Qu’on se le dise tout de suite, je ne suis pas spécialement fan des animaux enfermés, mais qu’on ne me jette pas de cailloux si j’ose affirmer qu’il y a de bons et de mauvais zoos. Les animaux sont bien portants, et tout semble mis en oeuvre pour qu’ils se sentent bien dans le parc. L’une des panthères des neiges a, me semble-t-il, été transférée car elle ne se plaisait pas. Certaines espèces ne survivent qu’en captivité, certains diront que cela n’est pas une vie, je vous avoue ne pas savoir qu’en penser. Les parcs respectueux des animaux, et qui ont une belle communication autour de leur protection, me semblent être une bonne chose pour nos enfants. 

Les soigneurs du parc animalier d’Auvergne sont présents toute la journée pour répondre aux questions des enfants (et des parents).

Alors l’accessibilité, ça donne quoi? Le terrain a été amélioré: passerelles, chemins praticables en poussette ou fauteuil, aires de jeux accessibles à tous…Mais, on reste en Auvergne, et avec la meilleure bonne volonté du monde, on ne peut tout de même pas scalper le sommet du monde!

 

DSC_1175 (Copier)

Puis le paysage vaut le coup d’oeil!

 

Alors sachez que vous pourrez faire une bonne partie du parc sur vos roues sans problème! Juste on oublie les enclos d’immersion:

DSC_1045 (Copier)

L’enclos donc des cervidés, et celui des makis, quoique ce dernier est moins escarpé. Le sol est « naturel » donc terre, morceaux de bois, et vous pouvez approcher les animaux! C’est chouette et ludique! 

Au sommet du monde, vous avez l’enclos des bouquetins et chamois, qui est magnifique également, mais ce sont surtout des rochers! Il y a moyen de ne pas faire cet enclos, comme celui des cervidés, mais tant qu’on peut le faire, je pense que c’est à voir! 

Ensuite se pose la question de monter au sommet du monde! En roulettes, honnêtement, c’est la misère pour celui qui pousse! Ça grimpe sévère, vous aurez mal aux jambes mais le spectacle en vaut la peine, et des rafraîchissements vous attendent au chalet! Nous, on s’est offert des glaces, on l’avait mérité hein!   On a traversé au milieu des animaux (à distance raisonnable bien entendu, ils n’aiment pas spécialement notre compagnie). 

DSC_1030 (Copier)

On n’est pas monté en fauteuil. On a pDSC_1276 (Copier)ris l’option porte bébé. La fois où je m’y suis rendue seule, on n’a pas pu aller au sommet. J’avais mon Avalanche sur le dos, et Rayond’soleil en fauteuil, donc impossible, même pour moi! 

La dernière fois, on a pris deux porte-bébés, qui ont peu servi! Le maxitai nous a accompagné pour la grosse grimpette, et dans l’enclos des singes, car mademoiselle en a peur 🙂 

Il y a une navette, mise en place cette année. Seulement je trouve que le tarif n’est pas très abordable, je trouve cela regrettable que les personnes ayant la carte d’invalidité, ou un fauteuil roulant (on l’a rarement par plaisir) ne bénéficient pas de la gratuité. On ne parle pas vraiment de confort là….

A part ce petit point négatif, vous avez tous les éléments réunis pour passer un bon moment. Des aires de picnic mises à disposition, deux points de ravitaillement! Auvergnats jusqu’au bout, on vous vend de la bière produite à Blesles, à quelques kilomètres de là, et de l’Auvergnat cola (parce qu’on n’aime pas tous la bière, n’est ce pas!) . L’accueil est agréable, les aires de jeux immenses, et très sympas, à la portée de tous, petits et grands. Les pancartes explicatives sont bien pensées. Pour l’avoir fait à plusieurs reprises, avec des enfants d’âges très différents (et aux capacités bien différentes) je dirai que c’est un moment agréable, en famille ou entre amis, en totale immersion dans la nature. Vous pourrez même assister au nourrissage des animaux. Jules l’hippopotame attend son nouvel enclos, il y a eu une campagne de financement participatif il y a peu. En attendant, s’il n’est pas en train de faire de la plongée dans l’étang, vous pourrez toujours admirer ses rondeurs en faisant de la balançoire géante! 

Le 3.06.16 , le parc ferme plus tôt, il organise sa dreamnight, et nous serons présents en famille pour profiter de ce chouette moment! M’est avis que le gibbon blanc ne sera pas le seul porteur du soir à Ardes sur Couze ce soir là!!! 

En espérant que l’initiative du parc, de mettre des porte-bébés et bambins à la place des poussettes, soit suivie par d’autres!!

     DSC_1209 (Copier)