0

Le Flytai de Fidella

Grâce à Julie et Ronan, mes amis complètement baroudeurs de chez Kangooroule, j’ai pu tester le Fidella. Le meitai de la, toute récente, marque allemande est arrivé fin Août à la maison.  Là encore, je partais avec des à priori négatifs, concernant notamment la couleur( verte que je n’affectionne pas trop) et les bretelles mixtes.

La Bonne surprise c’est que ce vert n’est pas du tout agressif, mêlé au bleu, il passe même super bien; Le fidella est beau et bien travaillé, les coutures sont robustes et jolies. On est d’accord que de jolies coutures n’apportent rien aux sensations mais cela vaut le coup de souligner l’effort esthétique. Comme vous le savez déjà si vous me lisez, je n’aborde pas les caractéristiques techniques et les mesures de l’engin, d’autres l’ont fait avant moi ( ici par exemple) . La ceinture est large mais pas excessivement longue, et je me demande si un gabarit important peut se servir sans problème du Flytai. J’avais très envie de le tester, car il est très plébiscité par les parents, et réputé pour durer…

C’est parti pour le crash test, par un beau jour ensoleillé 😉DSC_0836 (Copier)

Je rappelle le profil du porteur Emy, 1 m 68, 90-60-90 (!!!) et une bonne soixantaine de kilos au compteur.

Opposée dans ce match à Rayond’soleil: 1m10, 21 kilos, hypotonique mais pas trop, hypertrognon aussi!

Le match commence sur les chapeaux de roue. Je me saisie de mon adversaire après avoir préinstallé l’objet du délit autour de ma taille! Je la soulève du sol et…elle abandonne le combat instantanément en me faisant un gros câlin! Maman 1/ Rayond’soleil 0.

 

Les bretelles mixtes m’inquiètaient, car je ne suis pas à l’aise avec le rembourrage. Souvent j’attrape mal aux cervicales, mon point faible. Je suis sujette à des épisodes fréquents et douloureux de cervicalgies aigües et j’évite de les déclencher lorsuq’aucun facteur de stress n’entre en jeu. Je fais une entorse à ma règle du « pas de bretelle rembourrée en meitai » pour tester ce Fidella. J’appréhende pas mal, elles sont très larges, mais finalement beaucoup moins que ce que j’avais pu voir sur les photos et c’est tant mieux.

Le côté déployable me séduit plus. Une petite astuce pour bien tendre le tissu et l’étaler sous les fesses de votre bébé/bambin/enfant c’est de se servir de son coude:

DSC_0838 (Copier)

Le coude opposé pris dans le tissu l’aide à remonter tandis que la main d’où part le pan maintient le bord sous les fesses…. A droite puis à gauche :

On se retrouve donc avec trois couches de tissu sous les fesses de notre Maxi-portée, et il faut bien ça, pour tout vous dire. DSC_0837 (Copier)

Autant avec Avalanche, je me sens déjà au bout de ce porte-bébé, autant avec Rayond’soleil, c’est carrément impossible…J’ai testé plusieurs positions d’installation avec l’un ou l’autre de mes enfants, j’ai même essayé avec GrosBébé, notre poupon lesté. Je ne suis pas convaincue du tout. Pour le lot complet de mes testeurs une constatation: le tissu est glissant donc les pans glissent parfaitement les uns sur les autres et au moment de l’installation, c’est super. Par contre, je me suis vue forcée de resserrer le nouage plusieurs fois, sauf avec GrosBébé, mais son poids n’est pas suffisant pour qu’un portage, même légèrement détendu soit gênant. Il n’y a pas non plus risque pour le porté, entendons nous bien, mais lorsqu’on porte du lourd, on aime que les réglages soient millimétrés. Comme j’ai appris il y a peu: ça manque de grip (j’en apprends du vocabulaire à vous lire!!). Avec Avalanche, cela reste gérable mais avec Rayond’soleil c’est douloureux. Aucun moyen de palier à ces bretelles, lorsque j’avais l’évolubulle je transformais les bretelles mixtes en bretelles déployables: lorsque j’avais déployé sous les fesses ,je repassais sur l’épaule; confort absolu! Mais les bretelles rembourrées c’est très personnel, on aime ou on n’aime pas…Moi j’aime pas! Malgré le fait qu’elles soient hybrides, mes épaules ne sont pas assez larges pour pouvoir déployer le tissu de suite. Après, je supporte très bien quelques bretelles relbourrées de préfo (notamment Isara, JPMBB ou Kokadi…), bizarre donc. Même si cela s’explique par la façon même dont les bretelles sont fabriquées 😉 et viennent se clipser au tablier ensuite.

J’ai donc eu un mois pour tester, je l’ai fait plusieurs foDSC_0839 (Copier)is mais jamais sur de longs moments de portage et plus souvent avec Avalanche. En effet, à chaque fois que j’installais Rayond’soleil, je sentais un truc qui n’allait pas et j’ai mis longtemps à comprendre quoi…

C’est la largeur du tablier qui pêche… J’ai eu beau tout essayer et même remonter les pans des bretelles assez haut, elle, que je porte souvent décentrée à cause de son maintien, n’a pas assez de tissu… Voyez vous même le meilleur résultat que j’ai pu obtenir:

Pourtant son hypotonie n’est presque pas visible avec d’autres porte-bébés. J’ai eu beau régler l’assise avant, remettre le porte-bébé bien au centre, le tout avec une petite fille très docile dès lors qu’il s’agit de portage, il nous manque facile 10 cm de largeur. Sur cette photo, on est pile au milieu. Sur les essais plus naturels, et donc décentrés, le porte bébé dégage complètement le côté fort au profit du côté faible. Un peu juste donc….

 

 

 

L’autre critique c’est A. une amie qui l’a émise pour moi: cette étiquette pile dans le cou du porté, au secours!!! Ça doit bien gratter, surtout chez moi, dans la mesure où on est des phobiques de l’étiquette qui gratte!!!

En résumé, je n’aime pas trop le Flytai, mais ça je crois que vous l’avez compris. Avec des enfants différents, il est bien moins évolutif que prévu. Je parle toujours du point de vue Handicap, car pour les autres enfants, c’est comme pour les autres porte-bébés, tout dépend des envies des parents et de leurs besoins… Nous aurons besoin de plus de générosité encore. La capuche cependant, avec sa forme arrondie à l’enverstéléchargement (1) , sert à merveille de cale nuque… Caler la tête sans la couvrir, c’est permettre à l’enfant qui ne se tient pas de profiter quand même du monde qui l’entoure, et d’être stimulé! C’est très important, et le flytai répond bien à ce besoin là!

 

 

 Voilà, je dirai donc que nous, les parents du monde parallèle, on peut s’en servir jusqu’à deux ans, mais après il nous faudra changer, soit de porte-bébé, soit d’enfant! (oh ça va, faites pas cette tête là, je pensais bien évidemment au petit frère ou à la petite nièce, on se détend!!) . Allez une photo toute douce pour clore cet article!*

DSC_0834 (Copier)

* avez vous remarqué comme je grimace bien?
Publicités
1

Le physiocarrier de Jeportemonbébé

Comment se proclamer testeuse version crash test et ne pas soumettre LE porte-bébé tendance de l’été à mon clavier? Je l’avoue, le physiocarrier ne m’attirait pas du tout. Pire il me piquait un peu les yeux sur certaines photos. Mais je suis un peu comme St Thomas, je ne crois qu’en ce que j’ai pu voir de mes yeux. Alors j’ai demandé à l’une des membres du réseau, Maliti, de me prêter le sien pour une semaine.

J’aime bien le look sportif du Jpmbb, et pour sûr, il plait aux papas. J’aime beaucoup moins le côté cuir. Déjà par goût personnel, puis parce que j’ai peur qu’il s’abîme avec le temps, et vu que c’est un porte-bébé tout récent, personne ne peut se prononcer là dessus. C’est un simple aspect esthétique et il existe en version full coton donc on ne peut pas dire que cet aspect là soit rédhibitoire..DSC_0814 (Copier).

J’ai tout d’abord était surprise par ses dimensions plus que généreuses. En effet, le tablier est suffisamment profond pour venir recouvrir les épaules de Rayond’soleil malgré sa taille (1m12). il n’est pas assez large pour aller de creux de genou à creux de genou mais à 6 ans, et avec un enfant hypotonique, j’ai déjà dit que c’était plus la hauteur de tablier qui rentrerait en compte pour le choix, que la largeur. Un bon maintien de la colonne est indispensable, bien plus que celui des jambes. C’est la première bonne surprise de ce porte-bébé et avouons le, son gros point fort.

Ce qui me dérange le plus, c’est le filet. Je le pense fragile, l’avenir me dira si j’avais raison ou tort. Le côté aéré est super sympa avec un bambin, qui se tient bien, et qui n’est pas trop lourd. Sinon on perd en soutenance. Cela va DSC_0762 (Copier)sans dire, que pour un nouveau-né, le dos n’est pas suffisamment maintenu, et qu’il vaut mieux garder la poche, afin de ne pas voir son bébé lutter. D’ailleurs, je ne conseillerai pas ce porte-bébé dès la naissance, le bébé reposant sur ses fesses. Après, à part l’écharpe de portage, et l’emeibaby ou le sling,  rien n’est réellement adapté dès la naissance. Mais on peut limiter la casse en laissant la poche fermée pour assurer un meilleur maintien du dos du bébé. Au minimum jusqu’à ce qu’il tienne assis. En cas d’hypotonie, je recommanderai de ne jamais ouvrir la poche si vous ne souhaitez pas voir votre loulou s’affaisser. Pour avoir testé avec mes deux enfants, la perte de soutien est flagrante. Même pour Avalanche, lorsqu’il est fatigué.

 

Un autre point négatif pour ma part, c’est le coté micro-aéré sous la bretelle. Qui a tendance à ME marquer la peau. Effectivement, l’automne arrive et je n’aurai plus le souci. Mais par contre c’est un excellent moyen de lutter contre la transpiration! Merveilleusement bien ajustées, les bretelles ne glissent pas et c’est assez rare chez moi. Le système de l’attache pour les relier est ingénieux et coulisse parfaitement. On sent l’expérience de la marque et la recherche de simplification maximale de l’usage du produit.

 

Au delà de ça, on reconDSC_0820 (Copier)nait bien la patte JPMBB, avec un tas de petits trucs pour faire la différence! Un petit miroir, oserai-je dire un rétroviseur? Pour jeter un oeil sur votre bébé( enfin moi je m’en servirai pour me remaquiller à votre place mais bon!) et donc enterrer définitivement cette histoire là! Le réglage du tablier et des bretelles est aisé, les élastiques sont bien là pour enrouler le surplus de sangles. J’aime moyen la capuche micro aéré, elle a le côté pratique de laisser passer l’air et de limiter le risque d’étouffement, mais j’ai peur qu’elle irrite la peau des joues, à tester donc. Les sangles sur les côtés permettent de vraiment ajuster le tissu , et donc de favoriser l’enroulement et la bonne position! On voit qu’elle est lâche sur cette photo mais avec mon maxi gabarit je n’ai pas ressenti le besoin de serrer. Retesté hier avec Avalanche, poche fermée cette fois, j’ai tendu un peu.DSC_0821 (Copier)

Le physiocarrier est fait pour être intuitif. Même un novice peut s’en servir les yeux fermés ou presque. L’enfant( même de 22 kilos) glisse au fond sans aucun souci, le cale nuque apporte un soutien non négligeable aux loulous qui ne tiennent pas leur tête. Je n’ai pu tester le booster qu’avec un poupon de portage, mais, s’il ne me convainc pas pour un nouveau-né, il permet un portage dos haut, notamment pour les papas encore une fois, qui ont tendance à porter plus bas. Ce qui est chouette, c’est qu’on est pas obligé de l’acheter, puisqu’il est vendu à part. Ce qui est dommage pour nous, les parents exceptionnels d’enfants exceptionnels, c’est que le cale nuque ne se vende qu’avec le booster! Parce que ce cale nuque, c’est vraiment l‘innovation et l’attrait de ce produit! Au delà du look, qui colle 100% à l’esprit de la marque, avec la poche dont on ne fait pas grand chose par peur de gêner bébé, mais qu’on aime tous, cette innovation pourrait bien combler un gros vide chez les enfants hypotoniques! pas besoin de couvrir la tête de notre enfant pour ne plus voir sa tête partir en arrière, ça c’est un vrai plus!!DSC_0816 (Copier)

En conclusion, on a là un bon produit. Il pourrait même être parfait si on oublie l’utilisation du filet pour les tout-petits-petits. J’émets une vraie grosse réserve là dessus. Concernant les enfants plus grands, porteurs de handicap, faites selon votre ressenti et le leur, pour ceux qui sont capables d’exprimer leur point de vue. Rayond’soleil m’a clairement dit qu’elle n’aimait pas, malgré les 31 degrés de ce midi. Et honnêtement, sans la poche, je n’étais pas aussi à l’aise!

J’ai émis quelque suggestion à JPMBB concernant la largeur du tablier, il semblerait que les extensions Free to Grow (dispo comme le Physiocarrier chez mon partenaire Ptit loup futé!!)soient compatibles avec le produit, ce qui vous permettra de gagner quelques centimètres de largeur non négligeables! ce système là pourrait aussi faire l’affaire? A tester tout de même 😉 j’ai contacté le revendeur pour voir s’il accepte de nous laisser essayer! Mais il est important de soutenir un peu plus les cuissots de miss Rayond’soleil…

Allez les supers parents, bon portage et à très bientôt pour de nouveaux tests!!

DSC_0819 (Copier)