0

Musique, portage et handicap…

Mon petit Rayond’soleil a toujours été attirée par la musique. Les sons doux et mélodieux, parce que les jouets à bruits, très peu pour elle!!! Elle n’aime pas les bébés qui pleurent, les jouets à pile qui font des bruits souvent désagréables et criards. Elle aime Stromae, Boulevard des airs, Vanessa Paradis et Fréro de la Véga. Entre autres. Des goûts éclectiques, et surtout une vraie passion. Nous qui pensions que sa mémoire était relativement limitée, nous avons découvert qu’elle connait beaucoup de chansons par coeur…

Elle est aussi en amour devant les musiciens. Le joueur d’accordéon sur la place, la fête de la musique, les spectacles musicaux, le musicien qui vient leur apprendre à jouer à l’école…Elle les aime tous, elle les écoute tous, elle est captivée, par les mouvements et les sons qui en ressortent. D’ailleurs, elle a commandé un Djembé à Noël…Tant que le son n’est pas trop fort, ça roule, et c’est juste magique!

Elle a un siège auto bien connu des parents d’enfants hypotoniques, une des seules marques à proposer des sièges adaptés, qui coûtent un rein et demi, mais sont pourvus d’écouteurs intégrés à la têtière! Magggggggggggggiiiiiiiiiiiiiiiiiie! Les trajets en voiture ont parfois été chaotiques, mais avec le mp3, elle peut écouter Kendgi sans nous infliger ça à tous! Et elle chante. TOUT LE TEMPS! (d’où l’intérêt de calquer et d’influencer ses choix musicaux!!). Depuis toute petite, alors qu’elle allait à l’éveil musical avec ses nounous, elle chante, fredonne, même quand elle ne connaît pas les paroles. 

Donc, la musique adoucit les moeurs…Et les humeurs parfois orageuses de nos petits loulous. Quand elle est trop en colère/révoltée/irritée/fatiguée, nous mettons doucement de la musique dans sa chambre, pour l’apaiser…Parfois, ça ne marche pas, mais souvent ça marche.

La musique pour éveiller, doucement, des enfants qui n’ont que leurs oreilles…Des enfants qui ne peuvent pas bouger, ou pas parler, ou parfois les deux. La musique pour communiquer avec un enfant qui ne nous regarde pas, la musique pour soulager cet autre enfant qui souffre. La musique comme un petit souffle de vie. J’aurai aimé apprendre la guitare, mais quiconque me connait bien, sait que je ne suis pas très douée de mes mains, et j’ai rapidement laissé tomber. A la place, j’achète des Cd, et je chante comme une casserole, en coeur avec mes enfants. On apprend des comptines de Noël, on fait les marionnettes. Ce n’est pas une passion pour moi, mais c’est vraiment un moment où on est tous égaux…Parce que Rayond’soleil n’a pas moins de capacités que ses frères quand on chante en yahourt…Et que c’est important, que ça nous fait marrer aussi!!

La danse s’est imposée comme une évidence pour mon Rayond’soleil. J’ai vu danser aussi des enfants en fauteuil, tout est possible, là encore, c’est l’histoire de bonne volonté…La votre, il faut savoir accepter que son enfant ne fera pas une chorégraphie parfaite, que parfois il sera le point de mire au spectacle, et celle de la prof aussi. Parce que le premier club contacté m’a proposé de la mettre avec les petits. Hum. Non merci. Je vais vous parler de Myriam, que je connais peu, mais qui connait bien Rayond’soleil. Ses premiers mots ont été « ne vous en faites pas, elle est surtout là pour s’amuser. Si elle s’amuse, j’aurai rempli ma part du boulot! ». Moi je voulais l’inscrire au poney. Pour augmenter son tonus. MyrDSC_1181 (Copier)iam a pointé un truc fondamental, elle ne danserait pas comme les autres, mais elle allait développer quand même sa coordination…Et quand je la vois danser, le sourire aux lèvres, sans sauter comme ses copines, sans toujours suivre, parfois dans la lune, je me dis que j’ai bien fait. Parce que toutes les gamines la connaissent. En 3 mois, elle a augmenté son réseau. Elles l’aident, la guident, et ne la laissent pas se perdre dans les mouvements! Et les paren
ts aussi, alors qu’ils ne l’ont vue que deux fois, la connaissent, et sont encore indulgents…Alors merci Myriam, parce que la danse, c’est juste son momentde bonheur du mercredi aprem!!

Bon, vous vousdemandez quid du portage? Je pense sincèrement qu’avec un enfant sensible à la musique, le portage peut aussi être facilité. Du moins l’installation. Parce que parfois, ils refusent de se laisser faire, n’ont pas la patience, ont des douleurs…Donc, on masse les douleurs en musique, pour ne pas forcer les positions, et on installe en berçant doucement. Rayond’soleil aime tellement le portage qu’elle se détend en voyant l’écharpe, donc je n’ai pas eu à user de ce stratagème avec elle, mais avec le bébé hyper nerveux d’une amie, cela à fonctionné!

Il y  a aussi cette possibilité de danser en corps à corps avec son enfant. parce que parfois ils aimeraient remuer en musique, mais ne le peuvent pas…Juché contre vous, ils se laissent bercer. J’avoue que je berce, même sans musique. (Et si un bébé pleure, je berce aussi même si je ne l’ai pas dans les bras 😀 ) !! Danser, en musique, avec son enfant, pour se reconnecter l’un à l’autre… On pourrait aussi parlé de Kangatraining mais je n’y connais rien, cela n’existe pas vers chez moi, et je ne crois pas que j’y serai allée de toutes façons! Si vous vous kangatrainer, n’hésitez pas à partager vos expériences 😉 

Vous l’aurez compris, la musique est importante, à tous les niveaux. Pour l’éveil sensoriel, pour la découverte du corps, pour la relation à l’autre. Partout, il existe des associations qui rendent la musique accessible à nos petits loups, et je ne peux que vous conseiller de les contacter… Portez vous bien, et chantez en coeur…

DSC_1118 (Copier)

Publicités
2

Massage et Portage

Votre enfant aime être touché…
C’est la base de l’homme, l’affection. L’amour, la tendresse et quel sens plus merveilleux que le toucher pour cela ? Les mains qui caressent, frôlent, massent le corps de votre petit.

L’enfant handicapé aussi a besoin de massages. Il y a bien ceux pratiqués par le corps médical. Ils ont vocation à soigner votre enfant, à le soulager de ces maux les plus insupportables. Vous le massez pour lui apporter du bien être, de la relaxation, un peu de détente et beaucoup d’amour.
Il peut être utile de masser votre enfant juste avant de le porter. Je ne vais pas vous dicter les gestes à faire, suivez votre instinct. Vous seul(e) connaissez votre enfant, vous seul(e) savez comment l’aider à se détendre et comment soulager les tensions.
Je vous retranscris quand même les conseils d’un professionnel :
« L’important est que l’enfant sente bien son corps, on peut mobiliser ses articulations en douceur sans forcer (ça peut augmenter la spasticité de forcer)…il faut penser à proposer des enroulements du dos, joindre les mains de l’enfant dans l’axe pour arrondir les épaules… Le toucher ne doit pas être chatouilleux mais contenant et enveloppant. »

Il est important de détendre l’enfant hypertonique ou spastique afin d’obtenir une bonne position lorsque vous le porterez. SI les muscles sont trop raides, ou tendus, il est clair qu’il vous sera impossible de remonter les genoux et d’avoir ainsi une bonne bascule du bassin et un dos bien arrondi, notions de base du portage physiologique !

Le toucher contenant, rassurant, fait avec la paume de la main est ce que Rayond’soleil préfère, elle qui est si chatouilleuse

massage

!Il faut créer une ambiance propice. On s’installe sur son lit, qui est un lit deux places. On installe des serviettes sèches, on huile bien nos mains. On ? Oui ! On s’installe souvent en famille. Chacun son massé, chacun son masseur. On aime aussi échanger les rôles. Quand elle est fatiguée, elle tend à aimer le massage allongée mais quand c’est juste pour le fun et se détendre d’une journée un peu stressante on s’assoit tous les uns derrière les autres et on fait un train du bonheur. Prévoyez les serviettes sur le massé qui peut avoir vite froid, c’est encore plus vrai avec un enfant qui ne va pas du tout bougé et donc vite perdre la chaleur, de plus les massages provoquent une dépense énergétique et le petit massé pourrait être pris de tremblement. Ici on s’attarde un peu plus sur les parties habituellement douloureuses comme ses jambes ou son ventre. Elle aime le massage tapoté aussi que sa kiné lui a appris en poème (poème dont je n’arrive pas à me souvenir, faudrait vraiment que je pense à le noter !).
Dans le livre :massage3

On parle aussi de réflexologie !
La réflexologie qu’est ce que c’est ?
La réflexologie est un soin non conventionnel, de type massage. Elle repose sur le postulat que chaque organe, partie du corps ou fonction physiologique correspondrait à une zone ou un point sur les mains, les pieds ou les oreilles. Un toucher spécifique appliqué sur ces zones permettrait ainsi de localiser et dissiper les tensions afin de rétablir l’équilibre du corps.
Les études scientifiques ne montrent pas d’efficacité significative de la réflexologie, elle est considérée comme une pseudo-science. Selon ses praticiens, la réflexologie libérerait les facultés d’auto-guérison de l’organisme et permettrait de soulager divers troubles sans traitement médicamenteux. Cette technique manuelle se place dans une approche dite « énergétique » et holistique du corps et s’apparente en cela au shiatsu, à l’acupuncture ou à l’ostéopathie.
En France, un réflexologue n’est pas reconnu comme un professionnel de santé mais comme un professionnel de la relation d’aide, du développement personnel et du bien-être de la personne. (source Wiki)

J’aime bien l’idée car cela permet de traiter certains maux pendant le portage. En effet les petits pieds sont aisément accessibles lorsque vous portez votre enfant. Je ne peux pas développer les bienfaits et les techniques de la réflexologie en un seul article c’est bien trop long. Tout ce que je peux en dire, c’est que c’est facile à appliquer et que ça ne mange pas de pain ! Je vous conseille vivement le bouquin cité plus haut. Il est bien illustré et les techniques sont décrites assez précisément pour être mise en œuvre à la maison. Une autre technique que nous avons adoptée. Par exemple il existe un point à stimuler en cas de mal des transports. Testé et approuvé par Calme de lune ! Je n’ai pas de pourcentage sur les ventes du livre, c’est la très professionnelle librairie L’Alinéa de Brioude qui me l’a conseillé et je l’en remercie de tout cœur !Vitrine-LAlinéa-avril-2013

Je finis par un petit conseil : même si vous avez peur de mal faire, faites ! En écoutant votre enfant qui saura vous dire ou vous montrer ce qu’il n’aime pas, ce qu’il préfère et ce que vous pourrez recommencer à chaque fois. Branchez vous sur votre enfant, vous saurez s’il est disponible, il a le droit de ne pas en avoir envie en même temps que vous !
Massez, portez, aimez !!!

Peut-on dire si elle est encore réveillée??