0

Le porte-bébé préformé Liliputi

J’ai pu tester le Buckle Carrier de Liliputi, grâce à la générosité de Fanny et Sandrine de chez Mamawear.

Elles m’ont entre autre fait parvenir ce modèle, le lavandering: dsc_0730-copier

Le Liliputi est un porte-bébé évolutif, et très malin: grâce aux petites ailettes qui se zippe sur le tablier, on passe d’un modèle standard à un modèle pour bambins! Très bonne idée Liliputi!

Le tablier est profond, et l’assise agréable. Il ne glisse pas excessivement bien, mais je le teste avec Rayond’soleil, qui glisse mal au fond des porte-bébés (surement à cause de son gabarit et de son hypotonie!) Les bretelles se déclipsent, ce qui me permet de l’aider en tirant les bretelles vers le haut!

Je continue avec les bretelles: elles sont larges et bien rembourrées. Peut être un peu longues: même avec Rayond’soleil je suis en réglage mini (je mesure 1 m 68, je ne suis pas un petit gabarit). La sangle pectorale les edsc_0731-copiermpêche de glisser. Dans la mesure où elles ont des clips, on peut les croiser en cas de portage ventral, et c’est un atout.                           La capuche est plutôt basique, elle peut se ranger dans le tablier.                                                                    Avec l’enfant hypotonique, le porte-bébé se comporte bien. On obtient un bon enroulement. Le tablier est assez grand et englobe bien le corps du porté.                                                                                                       La ceinture est relativement agréable (comme sur un préformé en somme) mais elle colle bien au porteur, ce qui donne une sensation de sécurité et apporte un bon confort dorsal en particulier. 

On est d’accord que ce porte-bébé s’utilise de préférence de 4 mois à environ 4 ans, selon les gabarits et acquisitions de votre enfant. 

Néanmoins, il s’en sort bien avec le mètre vingt (et les 8 ans) de la jeune fille, notamment grâce aux multiples réglages présents en largeur et en hauteur…

Son pdsc_0739-copierrix est de 112€, ce qui reste très correct pour un porte-bébé aussi évolutif! Les différents modèles sont tous visibles ICI. Nous, on est des rebelles, et Halloween approche, donc notre préféré c’est le modèle à têtes de mort !!                                                                                                                                                                

 Je vais mettre un bémol tout de même: Mon petit monstre de 4 ans à réussi à défaire la bretelle en portage. C’est un peu de ma faute, je l’ai porté contre son gré. Plus de peur que de mal, mais je pense que les clips pourraient être plus difficiles à ouvrir, car s’il n’avait pas été un petit singe bien au fait de ce qu’il faisait, il aurait pu tomber. Ce warning là posé, je n’ai rien à reprocher au Liliputi. Juste faire attention si votre enfant aime tout tripoter. Je précise que c’est la seule fois que cela nous est arrivé. On utilise énormément de moyens de portage, et on a pas mal porté Avalanche à des moments où il n’était pas forcément d’accord. Il y a bien des élastiques de sécurité, mais la bretelle s’est défaite suffisamment brutalement pour que le clip ne soit pas retenu. J’ai eu peur, il a trouvé ça drôle. Ce n’est pas un incident dû à une négligence, il a pu le refaire alors que j’avais vérifié le matériel. Soyez prudents en utilisation avec des enfants un peu farceurs et préférez le avec des loulous qui, comme Rayond’soleil, ont des problèmes en motricité fine!

dsc_0738-copier

Je contacte ce jour la marque pour savoir si le problème a été réglé.

Le Liliputi est disponible en prêt auprès de nous par mail portageethandicap@sfr.fr!

 

Publicités
0

TEST: LE AIR LOVE AND CARRY

Il y  a quelques semaines, on m’a gentiment proposé de tester un nouveau préformé, le Air Love and Carry!

Un rapide tour sur le net m’a permis de découvrir l’animal, et son prix, tout doux! J’ai averti que je ferai un test extrême, et sans concession, et c’est justement ce qui a plu à Sandrine, de chez Mamawear. J’ai reçu en prêt, ce modèle là, avec ses petits poissons! Il a immédiatement tapé dans l’oeil de mon Avalanche, qui a pourtant tendance à bouder le portage depuis quelques temps. Il faut bien dire qu’il grandit, et qu’à part quand il est très fatigué, il préfère courir, sauter, et voler 😉

Le love and carry… Un porte bébé ukrainien, prévu pour être utilisé jusqu’aux alentours de 3 ans. Avec lui, on peut porter sur la hanche, le ventre et le dos, personnellement mon test est essentiellement dorsal.

 Il possède, comme ses cousins le Pognae et le Physiocarrier, une partie amovible dans le tablier, et donc une maille filet pour un portage aéré. Vous me connaissez maintenant, je déconseille de porter poche ouverte avec un loulou extra-ordinaire pour la simple et bonne raison qu’on perd beaucoup en maintien. Donc exit l’ouverture en cas d’hypotonie, de scoliose ou de bébé spastique qui aura envie de se jeter en arrière. J’ai déjà parler de l’importance de l’enveloppement pour les enfants en situation de handicap , je n’y reviendrai pas ici. Après, cela reste un atout pour tous les enfants qui n’ont pas besoin de beaucoup de maintien, et le filet n’a pas l’air fragile (ceci dit je n’ai pas essayé de le couper avec les dents!! ), surtout l’été!

Ma première impression à la sortie de la boite est mitigée. Il me parait assez raide, et la forme me turlupine. LA bonne surprise, ce sont les extensions vendues avec! 1 Bon point pour le Air Love & Carry

 

13288368_1063793240361311_522735992_o

 

 

 

Mon très grand bonhomme de 3 ans et demi qui dépasse le mètre est à l’aise dedans! J’ai eu du mal à trouver le bon sens des extensions, mais je ne suis pas une visuelle. Le schéma du mode d’emploi, je l’ai tourné et retourné sans comprendre. J’ai fait au feeling! Et on a survécu tous les deux!

Le second bon point c’est la forme de la ceinture. Moi qui ai des problèmes de dos, et surement une morphologie un peu chiante qui fait que les ceintures baillent derrière, là aucun souci! Elle est large et emboitante, plaque bien, même en portage dos, même avec Rayond’soleil dedans.

J’ai aimé les bretelles qui se déclipsent. Le but étant de pouvoir les croiser dans votre dos en portage ventral, cela aurait pu me paraître inutile, je ne porte jamais en ventral en préformé: je déteste! Croisement ou non, je ne suis jamais à l’aise (je dois avoir les épaules trop menues, ou trop tombantes, je ne sais pas). Néanmoins, cette particularité des bretelles m’a permis de tirer vers le haut pour faire glisser l’enfant au fond de la poche. Et le clip est placé au bon endroit, puisque je n’ai pas eu à me contorsionner pour le rattacher! Ce problème d’enfant qui ne glisse pas bien, je l’ai souvent rencontré avec Rayond’soleil qui en impose un peu!

Les bretelles ne sont pas rigides, et permettent de garder le porte-bébé à vide sur soi sans avoir l’impression de se trimbaler un sac de randonnée! Les clips sont sécurisés et inaccessibles aux mains de mon petit farceur: la veille du test du Air Love and Carry, il avait déclipser une bretelle du Liliputi , me causant une belle frayeur!

Venons en au tablier: sa forme qui m’a interpellée au sortir de la boîte semble accentuer la fameuse position en M. Le filet a l’air solide. Avalanche donne un bon point à la poche à Doudou (là où il y a des écritures 😉 ). Plus encore que les poissons, je pense que c’est ce qu’il a préféré. Une poche à laquelle il a pu accéder seul. Vous pourrez y ranger votre carte bleue, ou vos clefs de voiture! Pratique! Il est généreux, grâce aux extensions, et je porte sans problème Avalanche en position physiologique. Le tablier remonte assez haut, sans toutefois aller jusqu’à couvrir ses épaules, mais à 3 ans et demi, quand on tient son corps, on n’a pas spécialement envie d’être engoncé dans le porte-bébé. 

J’aime bien la pochette de rangement. Moi qui suis une vraie « pagaillou », l’idée d’avoir un petit sac (waterproof?) pour ranger le précieux m’a bien plue!  

Alors bien13226886_1063920610348574_1030988910617260771_n entendu, je n’ai pas pu m’empêcher de tester avec Rayond’soleil. J’ai aimé le rembourrage des bretelles qui m’a permis d’être confortable. Ce n’est pas un toddler, encore moins un preschool, mais en dépannage*, il remplit son rôle. La capuche peut toujours tenir les épaules d’un enfant plus grand, d’autant que le système d’attache par clips est assez efficace (et facile à utiliser, même pour les parents pas très souples!). On est d’accord que le but du Air love and carry n’est pas de porter un enfant de 7 ans et demi. Toujours est-il qu’il supporte bien les 23 kilos de la miss, sans douleur particulière pour moi. Elle a eu l’air de s’y plaire, n’a pas râler, et ne s’est pas plainte de douleur. Je l’ai gardée une vingtaine de minutes, sans aucun problème!

*en dépannage= si vous n’avez que ça sous la main, si votre enfant tient son buste correctement, si vous n’allez pas porter longtemps! 

Venons en au prix, parce que cela reste important, sachant que ce porte bébé ne fera pas toute la carrière de porté de votre enfant, il faudra passer aux modèles bambins ensuite. Le prix est doux: 69€90. C’est le préformé le plus abordable de sa catégorie. Les couleurs sont tendances: vous trouverez les différents modèles ICI

J’ai aimé la simplicité. L’Amoureux  a testé lui aussi, rapidement, et les réglages se font tout seuls! Il avait détesté le Buzzidil pour ça, trop compliqué! Avec le Air Love and Carry, tout est simple! 

En résumé, j’ai aimé le Air Love and Carry, même si mon cœur continue d’aller aux préformés faits dans des tissus écharpe, pour leur souplesse, et leur maintien que je trouve meilleur avec des enfants hypotoniques. Avec un loulou qui n’a pas de soucis de santé, le Air  Love and Carry tire son épingle du jeu: léger, confortable, et vendu avec ses accessoires, il est très agréable avec un bambin! Je l’ai testé avec des poupons lestés également, en ventral, mais je n’aime pas le ventral en préformé (comment ça je l’ai déjà dit? ) et mon avis est donc complètement faussé là dessus! Je mets un bémol sur le tablier que je ne trouve pas assez souple, mais je suis d’une exigence hors norme, pratiquant un portage hors norme…

Ses plus: les clips bien pensés, la forme inhabituelle du tablier qui favorise une bonne installation, les bretelles qui se declipsent, le rembourrage léger et agréable, la poche à Doudou, les accessoires, le prix.

Ses moins: le filet (que je trouve inutile pour nous les parents parallèles), le fait qu’il soit un peu rigide. 

13287876_1063793283694640_409455200_o

Validé par Avalanche

 Le Air Love and Carry prêté par la boutique Mamawear est parti faire un tour chez quelques monitrices du réseau. Cet article sera donc actualisé régulièrement avec leurs différents avis! Avalanche n’est pas content du tout d’avoir dû laisser partir ses poissons!! 

 

 

 l’avis de Catherine (Monbbporté):

Test du Love & Carry Air Mon BB Porté – Catherine

Love & Carry est une marque Ukrainienne fondée en 2010 pour un couple de parents qui après avoir testé plusieurs porte-bébés ont décidé de créer celui qui allait leur convenir : « Love & Carry® est « notre enfant » : une énorme quantité d’amour, de temps, de pensées et d’idées ont été investis “ La marque propose deux types de porte-bébés physiologiques (le modèle Air et le Dlinght) et un mei taï. Le porte-bébé testé est le modèle Air. Il est fabriqué en Ukraine. Le Love & Carry Air est 100% coton et il est conforme à la norme NF EN 13209-2 Son prix est de 75€ et il vendu avec une pochette de transport. Il permet un portage ventre, hanche et dos jusqu’à 18kg. Les dimensions du tablier sont de 33 cm de large pour 35cm en hauteur. L’assise est évolutive : le porte-bébé est vendu avec des extensions. Les bretelles se déclipsent et l’ont peu les croiser dans le dos en cas de portage ventral. La capuche s’enlève complètement. Elle est fixée au tablier par 3 pressions. Elle est en tissu coton à motif (celle du porte-bébé testé est décoré de petits poissons bleus). Le tablier comporte une poche qui au moyen d’un zip, se roule laissant apparaître un tissu aéré et respirant qui n’est pas sans rappeler celui du Physiocarrier de Je Porte Mon Bébé. La ceinture se ferme au moyen d’une boucle 3 points. Mon test du porte-bébé préformé Love & Carry Air, modèle My Ocean. Le porte-bébé est facile d’utilisation. Il y a peu de réglages et le mode d’emploi est plutôt bien fait. C’est un porte-bébé moelleux et confortable pour le bébé et le porteur. Le Love & Carry Air est bien fini et sa capuche à motifs ainsi que son tablier brodé avec un dessin en font un porte-bébé au look original. Il se revèle plutôt confortable pour moi avec mon fils de 17kg. Les extensions sont simples à installer et elles rendent réellement ce porte-bébé évolutif au niveau de l’assise (ce qui n’est pas le cas de la hauteur du tablier). Mon avis : C’est un bon rapport qualité/prix pour un porte-bébé évolutif fabriqué en Europe.

Celui de Maliti:

http://www.lesbebesportesdemaliti.com/portage/porte-bebe-air-de-love-carry/

0

Le Kokadi flip XL

    Kokadi, c’est LA marque aux étoiles! La qualité allemande au service du portage… 

   Il y a quelques temps, j’étais tombée amoureuse de la magique et magnifique Kokadi Merlin, que j’avais acheté sur un site Us pour le seul bonheur de la faire transformer en ceciDSC_0901 (Copier)…Un superbe préformé, made by Pinkini création dont je vous parle ici.

Seulement voilà, je sais aussi, que même si les préfos de Virginie sont géniaux, y a du délai, et que d’une écharpe à l’autre les sensations seront totalement différentes! Alors j’ai contacté Kokadi, et les ai sollicité pour l’achat d’un Flip, taille XL. Le Flip c’est le préformé de Kokadi, disponible en 3 tailles : Baby, Toddler et XL. J’avais lu au gré des tests d’autres bloggeuses que le Flip était un peu juste, donc j’ai demandé le plus grand modèle, dans la mesure où mon modèle de portée est de l’ordre du maxi! Ils sont fait en tissu Kokadi, et ce n’est plus un secret pour personne, que je préconise plus facilement les porte bébé en tissu écharpes, plus faciles à ajuster, plus soutenants et plus souples.

    Je remercie Kokadi en premier lieu, car ils ont permis à l’association d’acheter ce préfo à prix mini. 

 

Allez maintenant un aveux. Je m’attendais à recevoir une préformé étoilé, et quand on surfe sur le site de Kokadi, au rayon flip, il y a des petites merveilles dans tous les coins. Lorsque j’ai ouvert le colis, j’ai eu l’immense surprise de découvrir un modèle édition limitée que je ne connaissais pas, le  Grünes Glück. 

Bon, si on enlève le fait que je n’aime pas le vert, du tout, il est marrant ce coloris. Vert, avec des champis rouges…DSC_0928 (Copier)

 

La ceinture est réglable, le tablier aussi, en largeur, grâce à des scratchs sur la ceinture, et à un lien de serrage en haut. Ce lien de serrage est intéressant car il va permettre de bien caler la nuque de votre enfant, et on sait comme cela peut être important.

( Comme le porte-bébé part en prêt aujourd’hui, on a pris des photos en nocturnes, ça innove! Merci à mon Petit Reporter, Calme de lune!)

Il est possible de clipper les bretelles soit sur le milieu du tablier, soit en bas, sur la ceinture. Avec des enfants ayant un gros besoin d’enroulement, ou tout bêtement qui ne tiennent pas leur dos, cette option est intéressante et permet de ne pas forcer sur le dos(pour cela, fixer les bretelles sur la ceinture va créer une poche). Si votre enfant est hypertonique, cela peut être une piste pour travailler l’enroulement en douceur 😉

Visiblement, les élastiques permettant de maintenir le surplus de lanières enroulé est de rigueur, mais pas sur ce modèle qui est peut être un modèle de test. Du coup je me retrouve avec des lanières qui pendouillent de partout, c’est assez pénible, d’autant que sur tous mes autres préformés, j’ai les élastiques.

Les bretelles sont très rembourrées,ce qui en fait un porte bébé assez volumineux à vide. Mais, pour le coup, elles amortissent bien le poids de Rayond’soleil et ce porte-bébé, que nous avions crash-testé lors d’une sortie scolaire en juin est très confortable. La ceinture à tendance à s’affaisser sous le poids de ma fille, mais cela ne me gêne pas, par contre elle tourne sur les scratchs et j’ai peur qu’à terme je ne puisse pas corriger cette version…

Niveau dimensions, il ne s’en sort pas si mal que ça, il remonte sous ses bras, mais honnêtement, à quasi 7 ans, rien d’étonnant!DSC_0931 (Copier)

Comme toujours, je la porte en légère asymétrie, ce qui veut dire qu’elle n’est pas au milieu du porte-bébé, ni au milieu de mon dos. Elle se met naturellement comme ça, toujours plus à gauche, surement pour compenser son côté le plus faible. Le tablier est un peu limite en largeur, mais c’est une histoire de goût, je les aime plus couvrants:

DSC_0664 (Copier)

 

 

DSC_0933 (Copier)

Spontanément, je mets les mains dans mes poches, en passant sous ses genoux, cela lui apporte un peu de soutien, parfois bienvenu!

Contre toute attente, je vais vous dire que j’aime bien ce Kokadi. Les quelques points que je viens de soulever n’entravent en rien le portage de l’enfant handicapé. Il est confortable, agréable, souple et doux, et les possibilités nombreuses de réglages sont un vrai plus.

La capuche est bien pensée, avec des élastiques, qui lui permettent de bien jouer son rôle de cache tête pour un enfant plus petit qui se serait endormi. Ici, elle vient se glisser dans la nuque de Rayond’soleil. Comme les élastiques se trouvent sur la hauteur et non sur la largeur, la capuche peut caler la tête de l’enfant. Le système pour l’attacher est astucieux, et de qualité. Des pressions, facilement accessibles au porteur, permettent de régler la capuche:

DSC_0935 (Copier)

 

 

En résumé un chouette porte-bébé, en tissu de qualité et bien pensé. Si votre loulou est très hypotonique et s’il mesure plus d’un mètre , il faudra par contre oublier le flip, afin de maintenir un confort optimal pour tout le monde. Bon portage à tous!

2

Un petit nouveau: Isara

DSC_0665 (Copier)

 

Isara, c’est la marque roumaine créée par Monica. Une de mes petites monos mignonnes m’a informée qu’elle participait au voyage du SSC, conçu en tissu colimaçon et cie. Et qu’elle l’avit adoré. Elle a donc pris sa plume son clavier et demandé à Monica de me rajouter au voyage! Ni une ni deux voilà le colis à la maison!

Fébrile( canicule oblige! ), j’ouvre le colis. je ne lis jamais les notices, c’est pas mon truc! Le premier truc qui me saute aux yeux c’est la générosité des dimensions! On ne m’a pas menti, il est immense! Les systèmes de réglages sont intuitifs, on sent qu’il a été fabriqué dans le souci de s’adapter à tous les gabarits!

DSC_0669 (Copier)

L’autre chose qui me saute aux doigts cette fois, c’est la douceur du tissu. C’est bien du colimaçon, aucun doute la dessus!

C’est Rayond’soleil qui teste la première, notamment parce qu’on était en train de roder une Oscha, dont je vous parlerai plus tard et qu’elle n’aime pas être délogée par son frère. J’ai promis ne review en échange de ma place dans le voyage, Avalanche fait donc partie des essais cette fois!

Rayond’soleil glisse parfaitement au fond du tablier et c’est une première.

DSC_0664 (Copier)     Elle s’enroule parfaitement dans le tissu, pas contrainte ni d’un coté ni de l’autre, parfaitement maintenue. La légende dit qu’elle ne veut plus en descendre et que c’est très compliqué pour sa Mamanchouette en ce moment! Impossible de le remettre a la poste, désolée isara.

DSC_0663 (Copier)

vu que mademoiselle est coopérative, on vous montre la place disponible et on rentre les bras!

Beaucoup de place , un super confort pour le porteur, Isara a tout bon!

Les finitions sont jolies, le choix des coloris plus qu’agréable. il existe plusieurs modèles disponibles, je vous encourage vivement à vous tourner sur une conversion colimaçon, vraiment très soutenante et enveloppante!

Avalanche n’a pas dit son dernier mot! Lui aussi veut bien tester. Depuis quelques temps, le portage est devenu un moment câlin et il demande à être porté sur le ventre, c’est parfait, je vais pouvoir tester les bretelles!

DSC_0682 (Copier) on s’installe donc en douceur, j’en profite pour prendre ma dose de bisous….

 

 

 

 

Lui aussi glisse au fond du tablier, les genoux remontent, c’est parfait!

DSC_0676 (Copier)

Les bretelles: j’ai choisi de les croiser dans mon dos et c’est très agréable de pouvoir le faire, ça facilite grandement la tenue sur les épaules!

Tout le monde a adoré ce porte bébé à la maison!

 

 

 

En résumé, un excellent porte bébé, utilisable longtemps, confortable pour le porteur comme pour le porté! Je ne peux qu’applaudir Isara!

 

 

Isara, via sa créatrice Monica, m’a envoyé la version spéciale portage et handicap du Isara, une version renforcée, avec capuche amovible! Et cale Nuque en option! Des précommandes seront disponibles sur le site de mon partenaire Zeminicube très bientôt, et jusqu’à au moins la fin du mois d’octobre! Alors n’hésitez pas, parce que celui là, il est juste IDEAL !

DSC_0827 (Copier) DSC_0830 (Copier) DSC_0831 (Copier)

Les dimensions de ce modèle toddler: 45 cm d’assise au maximum et 48 de hauteur sans la capuche. on peut cumuler capuche et cale nuque pour un maintien encore meilleur! En définitive, Monica a tout juste!!

 

0

Encore un préformé: le Buzzidil

La sympathique boutique des Patalos  a donc également prêté un Buzzidil taille XL à l’association afin que nous puissions faire les tests!

Le côté négatif du buzzidil pour certains parents, ce sont les réglages…. il y en a pas mal effectivement et cela peut paraître déroutant à première vue, notamment pour un novice en portage, voir même pour un premier achat de préformé.

Mis à part cela, il a tout bon! De l’attache capuche très astucieuse, à la ceinture qui tombe pile comme il faut, le Buzzidil est bien pensé. Les finitions sont soignées, le choix de coloris est plutôt large et le tissu écharpe, est agréable.

Le tissu écharpe, je l’ai déjà dit me parait absolument indispensable pour nos loulous différents! Il épouse les formes tout en assurant un bon maintien.

DSC_0650 (Copier) Le Buzzidil: la ceinture est moins large que chez son ami le Tula, les bretelles se clipent soit sur le bas ,soit sur le milieu du tablier. Il y a un second système de réglage des bretelles sur l’épaule du porteur. La capuche ne s’enlève pas et l’attache se fait par scratch. Assez efficace pour maintenir la tête d’un enfant endormi, testée et approuvée par Avalanche lors d’une sortie!

 

Testé avec Rayond’soleil, le porte bébé reste agréable. Je ne ferai pas deux heures de portage avec, c’est clair mais je n’ai pas mal et, pour une sortie d’une heure, il joue bien son rôle. Il faut avouer que la miss fait son poids, que je la porte souvent lorsqu’elle est fatiguée et que, en conséquent, elle se laisse aller. Le tablier ne remonte pas au creux de ses genoux mais après tout le « Buzzi » s’adresse à des enfants plus jeunes! Par contre, bon point pour ce préformé: le tablier remonte haut dans le dos. Elle n’a jamais voulu rentrer ses bras, mais ça aurait été possible et on aurait pu voir que le tablier remonte encore un peu plus que sur cette photo:

 

DSC_0643 (Copier)

Alors, je vais paraître un peu présomptueuse mais j’affirme qu’il convient aux enfants souffrant d’hypotonie, que le tissu ne tire pas, et qu’il offre une vraie solution aux parents! Il est effectivement un peu petit, si on souhaitele comparer au Tula ou au Kokadi XL( mais le Kokadi a l’avantage de se décliner en 3 tailles!) mais c’est un bon porte-bébé, très modulable. Il permet également un portage ventral, avec croisement des bretelles dans le dos, ce qui va ravir les petits gabarits qui ont souvent des soucis avec les bretelles qui glissent. Dans l’hypothèse où votre enfant ne tient pas sa tête, je vous recommande de rencontrer une monitrice de portage qui pourra vous montrer des astuces pour soutenir sa nuque en toute sécurité!

Pour le plaisir des yeux,une dernière photo de ce joli buzzi que j’aurai bien conserver!

DSC_0647 (Copier)

0

Le tula, taille toddler pour nous!

La chouette boutique des patalos m’a permis d’essayer le Tula Toddler, comme ça, gentiment, contre frais de port! Je remercie Elodie d’avoir été aussi gentille avec l’association et aussi compréhensive!

J’ai donc pu tester le préfo avec Avalanche en premier car, dans la mesure où le tissu me paraissait rigide, j’ai eu un peu de réticences à l’utiliser avec Rayond’soleil, échaudée par le Rose and Rebelion!

Avec Avalanche, le tonique et l’impatient, ça a été une catastrophe! Trop limité dans ses mouvements et, il faut l’avouer, pas disposé, il s’est beaucoup raidi et j’ai souffert le martyr…La prochaine j’entendrai ses doléances lorsqu’il me criera un « Noooooooooon pas chui là!!! »

Avec Rayond’soleil, il est moins inconfortable, et s’il faut comparer, il s’en tire mieux que son cousin le Rose and Rebelion…

DSC_0641 (Copier) Elle se cambre moins, glisse plus facilement au fond du tablier…. Les bretelles sont très rembourrées, ce qui offre un réel confort au porteur. Les motifs sont agréables. La capuche, comme toujours, ne sert strictement à rien avec les enfants hypotoniques. D’ailleurs on l’a décrochée, elle tient à une pression pour ne pas l’égarer… La sangle qui sert à rallier les bretelles sur le buste du porteur est discrète et se règle facilement niveau hauteur, ce qui est appréciable pour les grands gabarits.( Je parle d’expérience, l’Amoureux dépassant aisément le  1m80)!

Niveau hypotonie, le tissu trop rigide est inconfortable. On va pas se mentir, il n’épouse pas suffisamment le dos, n’offre pas assez de soutien sur les côtés.

DSC_0640 (Copier)     Elle va rapidement glisser sur la gauche, c’est son côté faible…. Pour les enfants hypertoniques, le souci va rester entier. Trop contraints par le tissu, ils vont se jeter en arrière…

Le tablier par contre est bien large et remonte assez haut dans le dos!

Le dernier problème que je rencontre en ce moment avec Rayond’soleil c’est une raideur au niveau des tendons de ses cuisses. Ça ne lui fait pas tout le temps mal et en portage, cela dépend des porte bambins que j’utilise…. Avec le Tula, elle ne s’est pas plainte, je ne sais pas encore d’où vient le souci ni s’il a un rapport quelconque avec le moyen de portage utilisé.

En résumé, autant le Tula convient parfaitement aux bambins,ce qui permet d’expliquer sa très grande renommée, autant il faudra se montrer prudent avec les enfants porteurs de handicap, sans quoi le confort de l’enfant comme celui de l’adulte pourront être mis à mal. Si vous souhaitez malgré cela tester par vous même, passez d’abord par la location, cela vous évitera une sévère déconvenue! Ce n’est pas une critique gratuite, absolument pas, il en faut pour tous les enfants n’est ce pas? Mais je pense qu’il faut impérativement se tourner vers un tissu écharpe, qui va coller au porté comme une seconde peau et le « gainer » un minimum!

DSC_0639 (Copier)

Tout contre maman, je garde le sourire, c’est tellement agréable de sentir son odeur….

0

Le préformé Rose and Rebelion (Preschool)

J’ai testé pour vous le porte bébé qui a la réputation d’être le plus grand du marché: le Rose and Rebelion taille preschool! Je remercie Virginie, monitrice du réseau de m’avoir gentiment envoyé le sien.

Première impression….Ben finalement pas si impressionnée par la taille…J’ai sous la main un Kokadi FLip XL, il est aussi grand. Bon point du R&R, il est joli.

rose (4)

Je l’ai essayé avec Avalanche qui pèse finalement 15 kilos au dernier pointage (mais ça pousse ces petites bêtes, c’est fou!!) et il est agréable. Avec Rayon de soleil, 20 kilos c’est la catastrophe. Parce que je suis consciencieuse, j’ai essayé avec un petit copain tonique de 19 kilos et là, pas de souci… Le problème c’est donc bien l’association R&R/ enfant hypotonique!

Bretelles larges, bien rembourrées, le problème n’est pas là…Pourtant au bout d’un petit quart d’heures je suis mal à l’aise, les épaules tirent et le dos aussi….rose (2)Remarquons mon magnifique sourire sur cette photo genre « j’aime trop porter c’est le bonheur!! ».

On remarque aussi le très gros clip qui sert à maintenir les bretelles en place, c’est pas super beau, mais ça ne gêne pas le portage.

On voit aussi que Rayond’soleil est légèrement basculée sur l’arrière. J’ai tenté tous les réglages possibles ( il n’y en a pas des masses, c’est allé assez vite), elle a continué à prendre cette position.

Je vous ai déjà parlé de la position cambrée des bébés et des enfants RGO, position que l’on arrive à corriger(lorsque le reflux est soigné j’entends) en portant correctement. Avec ce préformé:

rose (3)

 

 

Basculée sur l’arrière, cambrée, mal à l’aise elle aussi…On voit qu’elle pince son cou, ce qui est immanquablement signe d’angoisse chez elle.

On voit le S que forme son dos, épaules rejetées, légèrement en hyperextension.

Par contre on voit que le tablier lui remonte bien dans le creux du genoux et c’est un très bon point.

 

Elle s’affaisse d’un côté ou de l’autre.

Alors pourquoi tous ces problèmes? Alors qu’un autre enfant « normal » du même gabarit est plutôt à l’aise dedans?

Le manque de souplesse du tissu.

Tout simplement trop rigide, il n’épouse pas le dos de l’enfanrose (6)t et si l’enfant hypotonique nécessite un soutien sans faille, il lui faut également un tissu écharpe, qui viendra l’envelopper et par là même le rassurer. Le porteur (moi!!!) sera également plus à l’aise: ce qui pêche c’est le manque de réglages. Je comprends que la simplicité fasse de l’oeil aux parents mais ne nous y trompons pas: plus de simplicité, avec nos loulous, c’est une erreur grossière. On va vite remiser un porte-bébé qui tire sur les épaules au fond du placard. Alors que si on a pris la peine d’essayer différents réglages avec une monitrice, on aura certes perdu une heure(!!!) mais on aura gagner un confort.

 

 

 

 

Ce week-end K. teste le R&R avec une petite louloute spastique, j’espère qu’elle pourra compléter cet article, et pourquoi pas redonner quelques bons points à ce porte-bébé, que je n’ai, pour ma part, pas ménagé!