0

#portrait du jour…46

B est une collègue. Elle a investi toute sa vie au service des autres.

B est aux portes de la retraite. Elle se retourne sur la vie professionnelle avec la sagesse de celle qui quitte bientôt le navire et peut se permettre d’analyser.

Le métier a beaucoup évolué, et même si elle fait de gros efforts pour s’adapter, elle s’est vue dépasser par l’évolution technologique. Elle galère à  tout passer par informatique, mais elle s’y plie, d’autant qu’il faut aussi qu’elle y encourage ses publics !

B est toujours en retard, ou overbookée. B est toujours investie. On pourrait se dire qu’elle lève le pied, qu’elle y va à la cool en attendant la quille, mais elle continue de toujours mouiller le maillot, de passer des dizaines d’heures au bureau pour accompagner au mieux ses petits protégés, un peu comme la taulière de l’équipe le ferait.

Elle aimerait bien transmettre le flambeau. Elle a acquis un réseau terrible dans la profession. Elle est connue partout et de tout le monde. Parce qu’elle a parfois l’air un peu perdue, c’est sa marque de fabrique et c’est drôle, dans le sens attachant du terme, mais surtout parce qu’elle est hyper compétente.

Admirable. Mais n’allez pas le lui dire. Elle ne veut pas qu’on l’admire, ni qu’on la remercie. Elle a une expérience des publics que personne d’autre ne peut avoir. Elle a connu les débuts, l’ancienne équipe et les nouveaux qui arrivent…

J’écoute parfois d’une oreille amusée ses entretiens. Je l’entends râler, pester, hausser le ton, manier le compliment, s’extasier, donner un petit conseil ou encore applaudir presque littéralement.

B c’est la référente des publics étrangers. Elle est celle qui connait tous les tuyaux. Elle est celle qui maîtrise le mieux les formations à la langue. Elle sait comment faire et avec qui.

Et elle les accompagne avec le coeur.

Elle m’a touchée, profondément. Elle dit qu’elle doute et moi je lui réponds que seuls ceux qui doutent font avancer le monde. Seuls ceux qui savent se remettre en question peuvent modifier leur schéma de pensée, cheminer et avancer pour faire changer les mentalités. Elle se démène pour la cause.

Malgré la fatigue, les années qui se sont accumulées, elle est passionnée par son métier, par les gens, par leurs histoires, leur vécu, par les causes perdues et les pas encore tout à fait. Parfois, certains vous diront qu’elle est pénible quand elle a une idée dans la tête ou une personne à défendre mais moi je vous dirai plutôt qu’elle est entière. Que si elle a conclu un pacte tacite avec quelqu’un elle fera tout pour l’aider à atteindre son objectif.

B elle est touchante dans sa manière d’exercer son métier. Elle est certainement torturée, évidemment. Elle a une histoire de vie particulière, difficile, on n’arrive pas souvent dans le social par hasard…Mais elle a aussi et surtout une force et une conviction incroyables ! Elle ne lâche jamais l’affaire, ne baisse pas les bras, ne perd pas longtemps son sourire.

Alors, voilà, c’est bientôt le départ pour elle, et je lui souhaite de reprendre la peinture, de s’éclater en couleur, de voir grandir de futurs petits enfants, de boire des mojitos sur la plage en décembre, de sentir le parfum de la pluie autrement qu’en courant d’un rendez-vous à l’autre, de jardiner, de s’ennuyer un peu, de rire beaucoup, de ne pas oublier tout ce qu’elle a accompli, de continuer encore un peu à semer des graines et allumer des bougies…

Merci pour tout ce que tu fais sans t’en rendre compte, et pour tout ce que tu es…

Publicités